L'audioguide de l'expositon MuCEM : trésors du quotidien? >

Soles à ecorcer les châtaignes

Version mobile

Soles à ecorcer les châtaignes

De bien étranges chaussures...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Soles à écorcer les châtaignes,
Avec le nom de cet objet, le mystère se lève.
Effectivement, ces drôles de chaussures étaient l'accessoire ingénieux que chaussaient les producteurs de châtaignes au cours de l'automne, au moment de la récolte.
Transformée en farine ou destinées à la vente, la châtaigne est une culture importante dans l'économie rurale de certaines régions : les Cévennes, le Limousin, la Lozère, l'Aveyron, le Vivarais, la Corse...
Alors à quel moment utilisait-on cet objet ?
Après que les châtaignes, débarrassées de leur bogue, aient été séchées dans un four.
Là, il fallait les débarrasser de leur écorce rendue craquante.
Cette opération pouvait s'effectuer de plusieurs manières. Avec une sorte de pilon, ou encore en jetant un sac rempli de châtaignes contre un obstacle... Mais le procédé le plus spectaculaire utilisait ces chaussures garnies de lames pour fouler les châtaignes versées dans un coffre. Ce procédé était conseillé pour les petites récoltes car les châtaignes se brisaient moins que dans les sacs.
L'usage des soles a été observé jusqu'au début des années 60.
Retour haut de page