L'audioguide de l'expositon MuCEM : trésors du quotidien? >

Plaques de laterne magique

Version mobile

Plaques de laterne magique

Lanternes pour projections familiales...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Rangées dans de longues boites en bois et vendues par lots, ces plaques destinées aux projections familiales, étaient vendues à bon marché chez les marchands de jouets, les boutiques de bimbeloterie et dans les grands magasins.
Le principe de la projection d'images fixes ou animées, grâce à une lanterne, existe depuis le 17ème siècle.
< D'abord projetées dans les cabinets de savants et les salons d'artistes, puis lors de spectacles de rues jusqu'à la fin du 18e siècle ; les images sur plaque sont ensuite mises en scènes dans des salles de spectacle pour des fantasmagories effrayantes. Au milieu du 19e siècle, elles font aussi partie des divertissements privés au sein du cercle familial. Elles sont enfin employées pour l'enseignement et les sciences, jusqu'au milieu du 20e siècle. >
Tous ces usages, témoignent de ce que fut le monde imaginaire des hommes et des femmes, véhiculé par les lanternes magiques ou de projection, pendant près de trois siècles.
Ici, la série de six plaques raconte les aventures de Phileas Fogg héro du roman de Jules Verne " le tour du monde en 80 jours ".
Retour haut de page