L'audioguide de l'expositon MuCEM : trésors du quotidien? >

Diable attribué à Pierre Vincendet

Version mobile

Diable attribué à Pierre Vincendet

Le Diable de Bessans a quatre cornes !

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
On raconte que les diables de Bessans sont nés d'une dispute. Ecoutez plutôt. Nous sommes en 1857. Le curé refuse de payer à un sculpteur de statues religieuses, un repas qui lui était dû. Pour se venger, l'artisan qui devait réaliser un saint emportant le diable sous son bras inverse la figure, et dépose sur la fenêtre du curé une représentation du diable emmenant le curé sous son bras.
Avare mais pas idiot, le curé comprend le message, et redépose la statuette la nuit suivante, sur la fenêtre du sculpteur>. Ces allers-retours durent plusieurs nuits, jusqu'à ce qu'un voyageur repère la statue et l'acquière un bon prix.
Il n'en fallait pas plus pour que cette figure de diable devienne la spécialité du village des Alpes....
Au fait, observez bien. La tête du démon. Vous avez remarqué ? 1, 2... 4 cornes ! Depuis ce jour, à Bessans le diable a 4 cornes.
Retour haut de page