Moret-sur-Loing >

Le pré Margaron

Version mobile
Espagnol English Japonais

Le pré Margaron

Voici un des lieux où flâner au bord du Loing

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Voici un des lieux où flâner au bord du Loing. Observez le rempart : au fil des siècles, s'y sont adossées des maisons. La plus charmante de toutes est sans doute la maison Sauvé, à droite, construite en encorbellement au-dessus du Loing...
Le rempart décrivait un demi-cercle autour de la ville, avec une partie rectiligne le long du Loing. Il était ponctué de vingt tours. Au bord du Loing, les tours étaient plus fortes et percées d'archères pour faire pleuvoir des flèches sur les assaillants. Pour abriter des salles, les tours d'angles étaient plus grosses et creuses.
Le rempart était surmonté d'un chemin de ronde, qui permettait la circulation rapide des gardes. Ce front du rempart sur le Loing était le plus exposé aux dangers parce qu'il faisait face à un autre domaine de pouvoir, et parce que le Loing était navigable : une troupe à cheval forme un nuage de poussière et fait un certain bruit tandis que les bateaux glissent en silence.
Mais au quotidien, une paisible animation régnait ici. La grande poterne permettait aux voitures attelées de passer le gué, et aux troupeaux de s'abreuver.
Longez le Loing jusqu'à la tour d'angle et tapez 11.
Retour haut de page