Moret-sur-Loing >

Le donjon

Version mobile
Espagnol English Japonais

Le donjon

Ce donjon est l'unique vestige du château royal.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Ce donjon est l'unique vestige du château royal. Les monarques s'y rendaient épisodiquement avec leur cour.
Peu à peu les rois préfèrent Fontainebleau à Moret et au XIVe siècle ce donjon sert de prison d'Etat.
Il abritera quelques prisonniers de marque comme Louis de Nevers, emprisonné pour trahison en 1311 par Philippe le Bel. Sous la surveillance du célèbre d'Artagnan, Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV y séjournera également. Il avait exaspéré l'orgueil royal par l'éclat de la fête donnée en son château de Vaux-le-Vicomte en 1661.
Parmi les personnalités qui possédèrent ce lieu, on peut citer le duc de Sully, ministre des finances d'Henri IV et Jacqueline de Bueil, comtesse de Moret et maîtresse du même roi.
Marie Leczinska, fille du roi de Pologne, y passa également la nuit précédent son mariage avec Louis XV.
Puis ce donjon fut délaissé et utilisé comme entrepôt pour les moulins. Délabré, il reprend vie à partir de 1872 grâce à un nouveau propriétaire qui le transforme en habitation et l'agrémente d'une rose d'église du XVe siècle.
Revenez sur vos pas et empruntez l'escalier sur votre droite. Suivez la rue de la Tannerie jusqu'au petit passage couvert du quai des laveuses situé avant le feu tricolore puis tapez 8.
Retour haut de page