Montpellier contemporain >

Les Tramways

Version mobile
English

Les Tramways

Un Tram de Montpellier : le plus long de France et ... le plus beau du monde

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Les tramways
Le réseau de tramway de Montpellier Agglomération est aujourd'hui le plus long de France. Quatre lignes parcourent la ville : 56 kilomètres de rail et 83 stations. La première, mise en service en juillet 2000 relie le quartier de la Mosson à Odysseum, en passant par le centre historique. 130 000 voyageurs l'empruntent chaque jour, en grande majorité des étudiants des trois universités de Montpellier
Une ligne très fréquentée, et... fréquentable ! L'esthétique n'a pas été oubliée. Les rames bleues avec des hirondelles blanches sont signées des célèbres designers Elisabeth Garouste et Mattia Bonetti.
Bonetti décore aussi la 2ème ligne mise en service en 2007. Elle prend des airs de campagne avec des fleurs de toutes les couleurs. Cette fois, le tram sort de la ville, dessert 5 nouvelles communes et remet au gout du jour l'axe historique de Montpellier, la Via Domitia. Avec 20 kilomètres, c'est la plus longue ligne de France.
Ca a du faire du bruit ça non ?
Oui... et non. Car les concepteurs de la ligne 2 réussissent une prouesse : pour la première fois, un tram ne grince pas dans les virages. Mais plus sérieusement, c'est vrai que cette ligne est remarquée dans le monde entier, et notamment par la ville de Brasilia qui confie à Montpellier la réalisation de son tramway.
Et les Brésiliens n'avaient pas encore tout vu. Car le tram s'étend encore à Montpellier. En 2012, deux nouvelles lignes sont inaugurées. Avec la numéro 3, cette fois c'est cap sur la mer ! Un ticket de Tram vous mène à la station Pérols-Etang de l'Or, près de la plage.
Pour conduire le tram jusqu'à la grande bleue, changement de tenue ! C'est Christian Lacroix qui est chargé de décorer ces nouvelles rames. Le couturier français est très vite inspiré :
L'agglomération de Montpellier demandait que le tram parle de la mer. Puisque c'est une ligne qui est censée s'approcher de la mer, même si elle n'y va pas. Quand j'ai travaillé sur l'habillage, j'ai pensé effectivement à cette illustration que j'adorais quand j'étais enfant, dans les gros bouquins rouges et or, Jules Verne et compagnie. Parce qu'il y avait aussi un côté ludique, je voulais avoir un côté ludique. Et puis je pensais aussi que les deux premières lignes avaient ce côté naïf. Et puis bon, j'ai pas une réputation de noir et blanc, de minimaliste. Donc j'ai fait un tramway maximaliste, sur le thème par exemple tout ce qui est barres d'appuie, c'est un peu comme des barres de corail. Sur les sièges, il y a une sorte de motifs qui peut exprimer un tout petit peu ce que sont les reliefs des coquillages... Enfin vraiment la thématique de base... "
Christian Lacroix signe aussi le design des rames de la ligne 4 qui fait le tour de ville. La Couleur Or est choisie cette fois pour représenter le feu. Et en attendant la 5ème ligne en 2017 ouvrez l'oeil quand vous prenez le Tram'. A Montpellier, les artistes s'expriment aussi le long des lignes. Des oeuvres ponctuent leur trajet et de nombreuses stations.
Par exemple, dans la rue Maguelone, entre les stations Comédie et Gare Saint-Roch, Le Voyage de Sarkis est un ensemble de trente-deux chaises en verre et bronze. Chacune porte le nom d'un monument, de sa ville et de leur distance à Montpellier
Retour haut de page