Mont Sainte-Odile >

La statue de Sainte Odile

Version mobile
English Deutsch
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

Odile la bienveillante

Finalement c'était plutôt bien vu. Parce qu'il faut savoir que cette statue, jusqu'au début du 20e siècle, n'existait pas. La tourelle sous ses pieds non plus. Sa place paraît pourtant évidente. Symboliquement et esthétiquement.

Quand on contemple la statue d'Odile depuis cette terrasse, on peut s'imaginer qu'elle est là depuis au moins deux
ou trois siècles, depuis les gros réaménagements des 17e-18e siècle. Pas du tout. Elle date d'une autre
restructuration
"Odile est la patronne, non pas des Alsaciens, mais de la terre d'Alsace, c'est à dire de tout ceux qui y viennent." : Chanoine François Geissler.
importante, celle dessinée par l'architecte Robert Danis, au début du 20e siècle. Il imagine ainsi une
tourelle panoramique, aujourd'hui inaccessible au public. Une statue monumentale est érigée dans les ateliers du
sculpteur strasbourgeois Alfred Klem. Et en 1924, la voici qui trouve sa place au sommet de cette
tourelle.
Odile n'impose pas sa présence, et c'est toute la qualité du travail de Klem qui transparaît. La pause qu'il lui donne lui
confère un aspect maternel, comme lorsqu'on caresse les cheveux d'un enfant.
De la tendresse. Placée là, elle fait face
à la plaine d'Alsace, et on peut même apercevoir Strasbourg et sa Cathédrale par temps clair.
Pour bien l'observer, le visiteur est obligé de se tenir sur la terrasse. Avec cette contre-plongée, la silhouette se
détache parfaitement sur le ciel - bleu avec un peu de chance. L'impression n'en est que renforcée.
Esthétiquement et symboliquement, la statue de Sainte-Odile est une totale réussite. Elle permet également au
visiteur de prendre un peu de recul, de faire une petite parenthèse temporelle dans son quotidien.

Le saviez vous ?

Sur la façade que l'on voit, difficile d'imaginer que jusque dans les années 1930, le couvent comptait un étage supplémentaire, en colombages !

Insolite

Le "logo" qui apparaît dans la crosse d'Odile est un clin d'oeil à la confrérie des tailleurs de pierre.
Sébastien Ruffet


Ici, en un clin d'oeil, on ressent le lien très fort qui unit Odile et l'Alsace. Face à la plaine qu'elle contemple - jusqu'à Strasbourg - Odile pose une main bienveillante sur cette terre qu'elle protège.

Version mobile
English Deutsch
Retour haut de page

Photo de droite : Statue de Sainte-Odile
Par Voxinzebox