Moissac, l'abbaye >

Saint-Jacques et les pèlerins

Version mobile
Espagnol English Deutsch Japonais

Saint-Jacques et les pèlerins

C'est sur la tombe présumée de Saint-Jacques, décapité par Hérode, que les pèlerins affluent depuis plus de 1000 ans à Compostelle.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant le relief représentant l'apôtre Saint-Jacques, situé au bout de la galerie nord.
Vous l'aurez facilement reconnu à l'inscription latine inscrite sur l'arcade : sanctus Jacobus aspostolus.
Plusieurs personnages portent le nom de Jacques dans la Bible, mais même s'il n'est pas habillé ici en pèlerin, vous avez bien sous les yeux l'apôtre Jacques-le-Majeur, l'un des rares disciples qui assiste à la transfiguration du Christ, comme le raconte l'évangile selon Mathieu.
Voix de conteur
Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l'écart sur une haute montagne.
Il fut transfiguré devant eux ; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. (...) Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection : écoutez-le !
Ce relief est admirablement conservé malgré les martelages parce qu'il est en marbre, contrairement aux chapiteaux en calcaire, bien plus tendres.
Le travail minutieux du sculpteur mérite un petit examen : les plis de la chasuble, ses ourlets et la barbe de l'apôtre sont représentés dans leurs moindres détails.
C'est sur la tombe présumée de Saint-Jacques, décapité par Hérode, que les pèlerins affluent depuis plus de 1000 ans à Compostelle.
Et Moissac est depuis toujours une étape importante sur la via Podiensis qui part du Puy-en-Velay. Georges, guide à l'office du tourisme de Moissac.
Par rapport au pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, il débute au IXème siècle ; l'étape de Moissac est mentionnée au Xème siècle donc vraiment très tôt !
Dans son " Pèlerinage d'un paysan picard à Saint-Jacques de Compostelle au XVIIIème siècle ", le baron de Bonnault d'Houût revient sur les efforts entrepris pour aider les pèlerins les plus désargentés.
" Pour les pèlerins pauvres s'élèvent partout des hospices qui jalonnent la route de Saint-Jacques à travers l'Espagne, la France et même la Belgique (...). En ces lieux de refuge, de pieux chevaliers se chargent de protéger les faibles et assurent ainsi la sécurité des routes. "
Au fil de vote visite, notez les coquilles, symboles des pèlerins, qui servent de poignées à quelques portes donnant sur le cloître.
--------------------------musique -------------------------
Il faut bien six mois pour rallier Saint-Jacques-de-Compostelle à pied depuis le Puy-en-Velay. Au Moyen-âge, les pèlerins chantaient en cheminant, dans leur langue natale ou en latin.
Aujourd'hui, 5000 pèlerins s'arrêtent chaque année à Moissac et profitent du Carmel où ils trouvent repos et hébergement.
C'est d'ailleurs sous le titre " chemins de Compostelle " que Moissac est inscrite au patrimoine Mondial de l'UNESCO.
Retour haut de page