Moissac, l'abbaye >

Le tympan de l'église

Version mobile
Espagnol English Deutsch Japonais

Le tympan de l'église

Dans le Nom de la Rose, Umberto Eco décrit l'éblouissement d'un jeune moine devant ce chef d'oeuvre majeur de l'art roman...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes devant le portail de l'église de Moissac et son somptueux tympan.
jeune moine du nom de la Rose fasciné - qui parle pas fort genre voix off dans un film)
" Je vis un trône placé dans le ciel et quelqu'un assis sur le trône. Celui qui était assis avait un visage sévère et impassible, les yeux grands ouverts dardés sur une humanité terrestre arrivée au terme de son aventure(...) "
Dans le Nom de la Rose, Umberto Eco décrit l'éblouissement d'un jeune moine devant ce chef d'oeuvre majeur de l'art roman, qu'il place en Italie.
jeune moine du nom de la Rose fasciné - qui parle pas fort genre voix off dans un film)
" Autour du trône, aux côtés des quatre animaux et sous les pieds du Trônant (...), se trouvaient 24 vieillards sur 24 petits trônes, revêtus d'habits blancs et couronnés d'or. Qui avait dans la main une vielle, qui une coupe de parfum, et un seul jouait, tous les autres ravis en extase, le visage tourné vers le Trônant dont ils chantaient les louanges (...) "
Des instruments qui ont intrigué André Calvet, musicologue et propriétaire d'un magasin de musique à Moissac.
Par hasard, en passant devant l'abbatiale, une personne m'a interpellé pour me dire : " Vous qui vous intéressez aux instruments de musique, est-ce que vous pouvez me parler des instruments qui sont représentés sur le tympan û. J'ai donc découvert qu'il y avait des instruments représentés sur le tympan ce que nos visiteurs ne voient pas non plus au premier coup d'oeil.
... et c'est le début d'une enquête de 5 ans qui passe par les archives, l'observation d'autres oeuvres d'art et la Bibliothèque nationale.
Le premier personnage qui est totalement à gauche sur la 1ère rangée tient un instrument à 5 cordes. Le personnage au-dessus tient aussi un instrument à 5 cordes ; on va les appeler des vièles (son de l'instrument).Et, sur la première rangée toujours, on aperçoit des vieillards qui tiennent un petit instrument à une corde. C'est un probable descendant de ce qu'on appelait le rabab. Le monde arabe avait pénétré, bien sûr, chez nous et avait amené, entre autres, ces petits instruments-là.
Grâce au travail minutieux du ou des sculpteurs et à la perfection des détails, André Calvet, aidé de Christian Clavère, a tout reconstitué : taille des instruments, agencement des cordes, position du musicien...
---------------------------------------musique --------------------
Et il a découvert que le maître de Moissac avait une connaissance très poussée de la lutherie de son époque.
C'est un ensemble d'une richesse inouïe que vous avez sous les yeux. Avez-vous observé les vieillards de l'apocalypse et leurs positions ?
Tous assis, tous semblables et pourtant, tous dans une position différente. Ce spectacle frappant de réalisme bouleverse le jeune moine du Nom de la Rose.
Et défaillant presque devant cette vision, ne sachant plus désormais si je me trouvais dans un lieu ami ou dans la vallée du Jugement dernier, je fus saisi d'effroi, et non sans peine je retins mes larmes (...)
Ce trésor de l'art roman a aussi inspiré André Malraux qui évoque Moissac des dizaines de fois dans ses oeuvres.
Ne partez pas sans vous approcher du trumeau, le pilier central qui sépare les deux portes.
2 magnifiques prophètes ornent ses faces latérales : Jérémie incline un visage plein de douceur, tandis que Paul tourne sur sa gauche un regard sévère...
Retour haut de page