Metz, quartier impérial >

Le balcon impérial

Version mobile

Le balcon impérial

Comme un clin d'oeil à la modernité, le quartier impérial trouve son prolongement dans le futur quartier de l'Amphithéâtre.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sous le balcon impérial de la gare de Metz.
Prenez quelques pas de recul pour admirer la construction dans son ensemble.
Voix d'homme curieux
Que se passe-t-il ? Pourquoi toute cette agitation ?
Voix de femme presque chuchotant dans la rumeur
L'Empereur ! C'est l'Empereur Guillaume II qui arrive en gare de Metz !
Voix d'homme Va-t-il se montrer au public ?
Voix de femme Oui, probablement. Voyez ce grand balcon. C'est celui du salon impérial.
Voix d'homme Etrange ce balcon... que symbolisent ces deux personnages sur le tympan ?
Voix de femme Vous ne reconnaissez pas ? A gauche, c'est un guerrier. A droite, c'est une femme paisible qui travaille au rouet. C'est un peu ce que l'Empereur a apporté ici : la paix armée garante du passé pacifique>
----------Arrêt net des bruitages (comme une cassette qui s'arrête)---------
En réalité, on ne sait pas si Guillaume II s'est un jour montré au balcon impérial, mais la présence et le nom de cette avancée somptueusement décorée renforcent le prestige de la gare.
André Schontz, a beaucoup travaillé et écrit sur l'histoire des gares de Metz.
Conçue par des militaires, elle est admirablement fonctionnelle. Elle reçoit d'ailleurs le TGV sans travaux ruineux. Le souci, c'était surtout de faire une grande gare qui permette de faire face à une mobilisation exceptionnelle. Les Allemands ont envoyé, en 4 jours, en 1914, 3 800 000 soldats vers les frontières. Metz a reçu un contingent considérable à cette époque. L'équipement stratégique, c'est : de très nombreuses voies ; la gare des marchandises avec de nombreux quais militaires ; ça c'est la gare militaire. Mais, la gare politique s'installe là-dessus. On y plaque une architecture de façade qui rappelle l'art roman pour bien rappeler aux Messins que 300 ans plus tôt, ils faisaient partie du Saint Empire germanique et donc que les Allemands ne venaient que pour les délivrer.
On raconte même que c'est l'empereur - lui-même ! - qui a dessiné la grande baie.
Les chapiteaux historiés des piliers racontent des anecdotes. Saurez-vous trouver celui qui représente le baiser ou le voyage de noce ?
Remarquez ceux qui marquent l'entrée des anciennes salles d'attente.
Vous verrez qu'on ne mangeait pas les mêmes plats en 1ère et deuxième classes qu'en troisième et quatrième !
Quant aux reliefs représentant des bateaux, des locomotives ou d'autres moyens de transports, ils symbolisent la puissance maritime et coloniale de l'Allemagne.>
Bien.
Nous vous attendons à la sortie pour découvrir la poste et la poste de fret.
Après votre visite de la gare, ressortez par la porte des arrivées, proche du balcon impérial. Nous vous y attendons.
Retour haut de page