Messine >

Le Palais du Mont-de-Piété

Version mobile
Espagnol English Italien

Le Palais du Mont-de-Piété

Un palais qui vit le jour suite à une succession d'événements historiques et par nécessité économique.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes Via 24 Maggio près de l'intersection avec la Via Santa Pelagia. Elle a été un temps le Chemin des monastères.
Le long de cette route, on peut apercevoir le palais du Mont-de-Piété...Pour retracer l'histoire de ce monument, remontons le temps...   Nous sommes en 1575, une terrible épidémie de peste amenée par un navire amarré à Syracuse va causer la mort d'environ 40 000 personnes dans la seule ville de Messine  et faire sombrer de nombreuses familles dans la pauvreté ! Cette calamité frappe particulièrement les classes les plus faibles ! Le développement de l'usure sera une première conséquence de cette situation.  En 1581, pour faire face à la crise et la misère, l'Archiconfraternité
degli Azzuri fait construire, à ses frais, le Mont-de-Piété. Il donnera la possibilité d'accéder au crédit contre un gage, les pauvres pourront ainsi échapper aux griffes de leurs usuriers.
Les travaux, qui commencent en 1616 sous l'impulsion de Natale Masuccio, ne pourront être achevés à cause de la mort prématurée de celui-ci.
La façade ainsi que le portail massif en pointe de diamant, surmonté d'un tympan en arc brisé et d'un balcon reposant sur des consoles à volutes, ont résisté au tremblement de terre de 1908.
Le portail donne sur une grande cour au fond de laquelle se trouve un magnifique escalier, construit en 1741 à l'occasion du deuxième centenaire de la Confrérie. Sur le premier palier de l'escalier, au centre, la fontaine de marbre dite de " l'Abondance " est l'oeuvre d'Ignazio Buceti.La statue représente une femme aux seins plantureux, tenant une corne d'abondance remplie de pièces de monnaie, comme un souhait évident de prospérité pour tous ceux qui demandent l'aide du Mont-de-Piété. Cet escalier mène au parvis de l'église Santa Maria della Pieta qui était autrefois décorée de précieuses peintures, mais dont il ne reste malheureusement aujourd'hui que la façade. Une restauration du bâtiment, fidèle à l'originale et réalisée dans les années 80, nous permet admirer aujourd'hui toute la splendeur du Palais du Mont-de-Piété.
Retour haut de page