Messine >

Eglise du Nouvel Oratoire de la Paix et la Semaine Sainte

Version mobile
Espagnol English Italien

Eglise du Nouvel Oratoire de la Paix et la Semaine Sainte

La tradition religieuse et culturelle de la ville

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
C'est le point de départ de la procession Dei Misteri du Vendredi Saint à Messine ... Être à Messine au moment du Vendredi saint (il s'agit du vendredi qui précède le dimanche de Pâques) c'est l'occasion pénétrer au coeur d'une des plus belles processions religieuses de Sicile. On dit qu'elle a des origines très anciennes. Héritage de la domination espagnole, cette procession, puise ses origines en 1610, lorsque la Confrérie du Saint Rosaire et la Confraternité des Saints Simon et Jude s'unissent pour commémorer les derniers moments de la vie du Christ, avant sa mort sur la croix.
C'est ainsi que, pour la première fois, dans les rues de la ville, des hommes portent sur leurs épaules des statues en bois ou en carton, fabriquées pour l'occasion.
L'idée est de faire revivre, les étapes les plus importantes de la Passion du Christ, dans un contexte de dévotion et de prière.
Il n'est pas nécessaire d'être croyant, il suffit simplement d'être curieux pour ressentir dans cette procession séculaire, grâce à la musique et au son des tambours, les sentiments de tristesse et de douleur émanant des statues.
Les groupes statuaires, dont certains sont de grande facture artistique, ont été réalisées à des moments et selon des procédés différents par de grands artistes et artisans locaux mais pas seulement.
Elles mettent en scènes les 11 étapes de la Passion du Christ. Parmi elles on a notamment : La Cène, le Christ tombant sous le poids de la croix, la Flagellation du Christ (dit aussi " Christ à la colonne "), l'Agonie dans le jardin, la Crucifixion, la Lamentation, la Piéta,.
La première statue réalisée fut celle de " Notre Dame des Douleurs " qui représente la mère de Jésus pleurant, à côté d'un cercueil ... celui du Christ, suivi par 5 autres.
Le cortège part de l'église du Nouvel Oratoire de la Paix dans la Via 24 Maggio où sont conservés toutes les statues.   A l'intérieur de l'église on peut admirer, entre autres, un tableau datant de 1489 qui représente la Vierge du Rosaire entre 2 groupes de prélats et de confrères avec, en arrière plan, la Messine du 15ème siècle.
Retour haut de page