Mers-les-Bains >

Rue Boucher de Perthes

Version mobile
English Néerlandais

Rue Boucher de Perthes

Félins, cygnes, fleurs et lianes sur les façades des villas. Des détails décoratifs qui évoquent la nature.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
rue Boucher de Perthes.
Jacques Boucher de Perthes est l'un des premiers préhistoriens français, originaire d'Abbeville.
Dans cette rue, les architectures des maisons sont très élaborées... Il n'y a qu'à observer les sculptures et les soubassements des bow-windows des villas appelées Lune, Soleil et Bon Abri.
Surtout Bon Abri ! Les éléments décoratifs de cette villa de style Art Nouveau évoquent la nature.
Vous avez reconnu les animaux qui soutiennent les oriels et les balcons ?
Ce sont des cygnes et des félins !
Et les grilles ouvragées, elles ne vous rappellent rien ?
Euh.... Ah si ! On dirait des lianes, des troncs d'arbres ou du feuillage...
Un peu plus loin, on peut admirer de superbes mosaïques sur la villa Hélène et Paulette. Ce sont des mosaïques de style italien " palazzio ".
Je ne sais plus où donner de la tête, moi... Tenez ! Il y aussi " La Paimpolaise ", de style Art Nouveau, ou, à l'angle de l'autre rue, la villa " Française "... Et puis sa jumelle, la villa " Parisienne ", à l'angle de la rue Faidherbe...
Au 19ème, Mers était plus petite... La moitié de l'esplanade faisait partie du Tréport. C'est Louis Philippe qui en décidé ainsi.
Mais, en 1891, Paul Viguier et Frédéric Petit, des personnages politiques très attachés à Mers, obtiennent la restitution de ce bout de la ville.
C'est donc à ce moment-là que de nouvelles villas sont construites.
Vous ne savez pas où donner de la tête parmi ce florilège de villas toutes plus belles les unes que les autres ? Suivez notre conseil : cheminez dans la ville en suivant l'évolution des styles architecturaux. Plus vous vous approchez du Tréport, plus vous verrez de constructions récentes. Vous pouvez, si vous le souhaitez, déambuler en songeant à cette chronologie architecturale qui imprègne les rues de la ville...
Et, si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez également vous rendre à l'Office du Tourisme pour des visites guidées plus détaillées du secteur sauvegardé.
Retour haut de page