Mers-les-Bains >

Angle Raspail-Barni

Version mobile
English Néerlandais

Angle Raspail-Barni

Visite du premier quartier commerçant de Mers

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Angle des rues Raspail et Jules Barni
C'est étrange... Les toits des commerces sont plats...
La légende locale raconte qu'ils ont été conçus ainsi pour ne pas gêner la vue de la villa dite " Le Manoir ", qui les surplombe depuis la rue de l'église...
Les devantures des boutiques que l'on voit ici, ont l'air de dater un peu, non ?
C'est dans cette partie de la ville que les premiers commerces ont vu le jour, au 19ème siècle. Au moment même où se construit le quartier balnéaire. Ça c'est fait en plusieurs temps : d'abord du pourtour de la Prairie à la falaise, puis jusqu'au casino... Et enfin, en allant vers le Tréport.
Ce quartier est classé secteur sauvegardé.
Donc, si je comprends bien : les constructions les plus proches sont les plus récentes.
Tout à fait. D'ailleurs, en nous dirigeant vers la gare, on avance aussi dans le temps... Il suffit de regarder les façades des maisons...
C'est vrai. On passe du style néo-classique à l'Art Nouveau pour arriver à l'Art Déco. Rue Raspail, les balcons de fonte, aux décors variés, sont un pur produit de la proche région du Vimeu.
On comprend pourquoi ce séduisant quartier a attiré du beau monde... Françoise Douvrain nous raconte...
Rue Jules Barni, sur le mur de la boulangerie, ancienne boulangerie Goiset où s'approvisionnait la Comtesse de Paris, une plaque à la mémoire d'Eugène Dabit, qui a écrit Hôtel du Nord, dont est tiré le film avec Arletty, " atmosphère atmosphère "...
Dabit n'est pas le seul à avoir fréquenté Mers.
Jules Verne, Gustave Eiffel, Eugène Boudin ou Edgard Degas étaient des habitués de Mers.
Victor Hugo s'asseyait souvent avec sa famille, sur les galets, au pied de la falaise !
Merci de continuer votre visite. A bientôt.
Retour haut de page