Mateship and Cobbers à Fromelles >

Trou Aid Post cemetery

Version mobile
English Néerlandais Deutsch

Trou Aid Post cemetery

Un cimetière situé à l'époque à côté d'un poste de secours et réaménagé après guerre en un véritable havre de paix.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
bruit d'essouflement - d'efforts - des pas dans la boue
Cellar Farm Avenue. Mine Avenue. Le trajet me sembla une éternité dans ces tranchées de communication gorgées d'eau. Enfin nous arrivâmes au Trou Aid Post. Il n'y a pas de mot pour décrire le chaos ambiant. Les médecins travaillaient depuis plus de 36 heures. Sans interruption. Comme on leur avait interdit d'utiliser des lumières, quand on leur déposait un blessé, ils lui demandaient où il était touché, et cherchaient sa blessure à tâtons. Les mains couvertes de boue et de sang séché.
Avant de repartir en première ligne, je m'accordais un jus. Accoudé à un tombereau trop court d'où dépassaient les souliers crottés de cinq pauvres bougres enveloppés simplement dans une toile de tente maculée de gadoue. Soumis à trop d'horreurs, le coeur se blase de tout.
mix bruits poste de secours / bruits nature
Difficile d'imaginer pareil enfer dans ce décor aujourd'hui si paisible.
Et si charmant finalement. Ca paraît bizarre de dire ça, mais ce cimetière est magnifique avec ses douves, ses saules pleureurs et son petit pont. C'est vraiment un très joli coin.
On dit souvent du Trou Aid Post Cemetery qu'il est l'un des plus beaux du Commonwealth dans la région. A présent, 356 soldats y reposent en paix. Dont 257 n'ont jamais été identifiés. On l'a établi dès le début de la guerre, tout naturellement à côté du poste de secours décrit par Andrew.
Mais après guerre, les architectes britanniques les plus réputés ont été appelés pour aménager les cimetières du front. Le Trou Aid Post est l'oeuvre de Sir Herbert Baker. C'est l'architecte du Parlement indien à New Dehli. On lui doit de nombreux lieux de mémoire dont Tyne Cot, à Passchendale, près de Ypres à 30 km d'ici, en Belgique. C'est le plus grand cimetière militaire du Commonwealth.
Venez, je vais vous montrer, Baker a réalisé un autre cimetière à deux pas d'ici, juste au bout de la rue Pétillon. On y retrouve des éléments d'architecture typiques des cimetières du Commonwealth.
Ok. Allons-y. Je suis franchement bluffé par toutes vos connaissances.
Retour haut de page