Lijssenthoek la mort au quotidien >

Parcelle allemande

Version mobile
English Néerlandais Deutsch

Parcelle allemande

223 soldats allemands sont enterrés à Lijssenthoek.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Pourquoi le haut de ces stèles est-il plat?
Nous sommes dans la parcelle allemande. C'est la forme de leurs tombes.
Beaucoup d'allemands sont enterrés ici?
223 au total. Dont 11 inconnus. Mais tous n'ont pas de tombe individuelle. Par exemple, au parterre 20, il n'y a que 21 stèles pour 112 soldats enterrés.
" Friedrich Dröge. Zur Erinnerung ". Ca signifie " à la mémoire de "...non?
Parfaitement. Au moment du réaménagement du cimetière dans les années 20, le corps de Friedrich Dröge n'a pas été retrouvé. Voilà pourquoi on a dressé un mémorial.
On sait qui il était?
Oui. Il a été blessé à la Bataille de Broodseinde, le 4 octobre 17.
Une des offensives de la bataille de Passchendaele?
C'est ça.
Mon arrière grand-père Andrew, y a combattu. Il a même profité d'une courte permission pour passer voir Jane.

Quelle joie d'avoir pu t'enlacer! De te voir enfin et surtout de te savoir sorti vivant du bourbier sanglant de Passchendaele.
Friedrich Dröge n'a pas eu cette chance. Blessé au cours des combats, fait prisonnier par les britanniques, il meurt à Lijssenthoek le lendemain. A 23 ans. Il était bavarois et voulait devenir instituteur, comme son père. Plus de 10 000 soldats allemands sont tués à la bataille de Broodseinde. Et 5 000 capturés. Une terrible boucherie, pour le régiment de Dröge.
Et tous ces prisonniers? Ils sont devenus quoi ?
Les alliés les ont relâchés très tard. Les derniers, seulement en 1923. Après guerre beaucoup devaient aider à l'assainissement des champs de bataille. A Lijssenthoek, 36 allemands ont été enterrés en 1919. Les britanniques ont aussi fait appel à des travailleurs chinois pour nettoyer les tranchées : le Chinese Labour Corps, une unité active sur le front dès 1916.
Il y a des chinois enterrés ici?
35 oui. Dans un parterre séparé. Le n°34. Morts en 1919. Presque tous tués par la grippe espagnole, une terrible épidémie qui a touché le monde entier de 1918 à 19.
Comme si la mort n'avait déjà pas suffisamment frappé..
Retour haut de page