Du bout du monde...à Beaumont Hamel >

Conclusion

Version mobile
English Néerlandais Deutsch

Conclusion

En 5 mois, plus d'un million de morts, de blessés, de disparus.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
En 5 mois, plus d'un million de morts, de blessés, de disparus. Et à peine quelques kilomètres repris à l'ennemi. Dans les deux camps, le bilan de la Bataille de la Somme est tragique. Plus de 25 nations engagées pour une avancée infime mais déterminante pour la suite du conflit, qui s'enlisa dans une longue guerre d'usure.
Andrew n'avait jamais vu autant d'hommes tomber en si peu de temps qu'à Beaumont Hamel. Tiraillé entre son sens du devoir et le sentiment d'un cruel carnage, il était déboussolé. Perdu, loin de son pays, comme des millions d'autres, emportés par la tourmente de la guerre et sa complexité.
Cette complexité, Guillaume avait saisi qu'il devait toujours l'avoir à l'esprit pour comprendre le conflit. Il fallait confronter les sources, multiplier les approches, les témoignages. Impossible sinon de saisir le sens de l'engagement de toute une génération. Le sacrifice de ces hommes souvent venus des confins du globe donner leur vie pour une autre patrie. Car le monde entier s'était donné rendez vous à la guerre.
Retour haut de page