Maubeuge : fortifications >

L'Arsenal

Version mobile
English Néerlandais

L'Arsenal

Construit d'après un projet de Vauban, cette salle est destinée à stocker et à réparer les armes.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
L'Arsenal
Ce bâtiment est construit entre 1678 et 1689 d'après un projet de Vauban. Situé près de la poudrière, l'Arsenal dispose alors d'une salle d'armes qui contient des milliers de mousquets, les ancêtres des fusils ainsi que des centaines de hallebardes ! Cette salle, destinée à l'armée, sert à l'époque à stocker et à réparer le matériel et les armes de la Manufacture d'Armes de Maubeuge.
Au 20e siècle, l'Arsenal connaît une histoire tumultueuse.
En 1923, il est détruit par un gigantesque incendie et son toit est détruit. En 1936, il est restauré, mais sa toiture n'est pas refaite. Puis, il assure le logement des soldats d'infanterie, et devient la caserne de l'Arsenal. En 1940, les Allemands s'en emparent.
Après la libération, L'Arsenal est partiellement utilisé par les scouts avant d'être abandonné.
La fin du 20e siècle est plus calme pour le bâtiment. ? partir de 1982, le Centre Culturel de l'Arsenal abrite la bibliothèque municipale qui contient plus de 50 000 volumes. Il accueille aussi de nombreuses associations culturelles et sportives.
N'hésitez pas à flâner autour de l'Arsenal. Juste derrière le bâtiment se trouvent 2 étangs, véritables petits paradis pour les pêcheurs de truites ou de carpes. Mais savez-vous comment se nomme l'étang le plus grand ?... On l'appelle " Vieille Sambre " car il s'agit d'un bras mort de la Sambre. Quant au plus petit, il porte le nom d'" Etang Monier " en hommage au Docteur Monier. C'est lui qui donne, au début du 20e siècle, les derniers coups de pioche qui détournent le cours de la rivière Sambre pour faciliter la circulation des bateaux.
Si vous souhaitez vous promener autour de ces étangs ; rien de plus simple ! Tournez à gauche de l'Arsenal, puis empruntez le premier chemin sur votre gauche. Mais attention ! Vous risquez de ne pas être seul car les colverts, les poules d'eau, les hérons, les grenouilles et les libellules aiment aussi se promener parmi les iris des marais, les saules et autres frênes...
Retour haut de page