Maubeuge : coeur de ville >

Le Kiosque et la Place Verte

Version mobile
English Néerlandais

Le Kiosque et la Place Verte

En avant la musique, en plein XIXème siècle

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le Kiosque et la Place Verte
Un couple de Maubeugeois du 19e siècle se promène sur la Place verte qui occupe l'emplacement de la cour du chapitre de Sainte Aldegonde et de son église. Le couple s'arrête devant le kiosque fraîchement construit :
Une Maubeugeoise : 1874 sera une belle année ! Ce beau kiosque bâti de plain-pied va nous permettre d'écouter de la musique sur la place publique et aussi de nous rencontrer tous au concert du dimanche !
Un Maubeugeois : J'aime sa forme décagonale. Regardez chère amie comme il repose gracieusement sur son soubassement de briques. Les poteaux en fonte, la balustrade et les linteaux en fer forgé sont du plus bel effet. Et moi qui suis mélomane, je vous assure que le plafond en bois procure une excellente caisse de résonance ! Pensez que ce kiosque peut accueillir jusqu'à 65 musiciens !
Une Maubeugeoise : Maubeuge va s'étourdir de ces festivités et de ces prestations musicales !
Un Maubeugeois : Moi, j'aime tout particulièrement les sociétés de musique locales et la garnison militaire qui nous offrent un concert par semaine. Leur qualité est telle que le grand public accourt sous les arbres en face du chapitre !
Une Maubeugeoise : La Place verte porte si bien son nom. Depuis le début de notre 19e siècle, on y trouve tellement d'arbres : des marronniers, des peupliers et plus d'une centaine de platanes !
Retour haut de page