Maubeuge : coeur de ville >

Le Béguinage des Cantuaines

Version mobile
English Néerlandais

Le Béguinage des Cantuaines

Fondation pieuse du XVIème siècle

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le Béguinage des cantuaines
Le Béguinage des cantuaines est une fondation pieuse qui date du 16e siècle. Elle appartient à Jean Gyppus, doyen des chanoines du chapitre de Saint-Quentin. Un " Béguinage " c'est... C'est un peu compliqué à expliquer tant l'organisation d'un Béguinage est précise. Je laisse la parole à Jean Gyppus, ça vaut mieux :
Jean Gyppus : C'est pourtant simple, un Béguinage signifie une communauté de béguines, c'est-à-dire des religieuses qui n'ont pas prononcé de voeux. ? ma mort en 1592, j'ai voulu par voie testamentaire que ce Béguinage devienne l'Hôpital Notre-Dame-de-Grâce, c'est-à-dire un établissement charitable. La maison accueille alors dans 7 logements séparés, 7 honnêtes femmes âgées de 50 ans au moins, vivant seules, de bonnes moeurs et natives de Maubeuge.
Mais, cher doyen, pourquoi ces femmes étaient-elles appelées cantuaines ?
Jean Gyppus : Eh bien parce que ces femmes de bourgeoisie déchue chantaient des cantiques oe en apparté - on dit aussi que ce terme désignait les faiseuses de cancans... Chaque béguine possédait une cellule aménagée sur un étage et recevait des revenus nécessaires pour mener une vie décente. Elles disposaient d'une chapelle privée où elles devaient prier chaque jour pour le repos de mon âme. Si elles manquaient à leurs prières, elles étaient mises à la porte du béguinage. Ma fondation vint aussi en aide aux enfants pauvres en leur distribuant des vêtements et des fournitures scolaires.
Classé à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1988, Le Béguinage des cantuaines accueille aujourd'hui les artistes en résidence au Théâtre du Manège.
Retour haut de page