Une ville à l'histoire mouvementée, mais qui se laisse toujours chanter sous le clair de lune.


A Maubeuge, on ne sait plus où donner de la tête. La curiosité s'éveille à tous les coins de rues quand on aime l'histoire et le patrimoine.

Pénélope Puymirat

Maubeuge : coeur de ville

Version mobile
English Néerlandais
  • La place Vauban et la porte de Mons

    1. La place Vaub...

  • Le Musée du Corps de Garde

    2. Le Musée du ...

  • Le Monument de la bataille de Wattignies

    3. Le Monument d...

  • La reconstruction

    4. La reconstruc...

  • La Chapelle des Soeurs Noires

    5. La Chapelle d...

  • Le Chapitre de Sainte Aldegonde

    6. Le Chapitre d...

  • Le Théâtre du Manège

    7. Le Théâtre ...

  • Le Béguinage des Cantuaines

    8. Le Béguinage...

  • La Mosaïque Notre Dame de Grâce

    9. La Mosaïque ...

  • L'Arsenal

    10. L'Arsenal

  • Le Kiosque et la Place Verte

    11. Le Kiosque e...

  • Buste de Mabuse, la Sambre, le Mail

    12. Buste de Mab...

  • La Rue de l'Hospice

    13. La Rue de l'...

  • La Grande Grimpette

    14. La Grande Gr...

  • Collège Coutelle et Salle Sthrau

    15. Collège Cou...

  • Eglise Saint-Pierre Saint-Paul

    16. Eglise Saint...

  • le Trésor

    17. le Trésor

x

Appelons un chat (noine) un chat(noine)

Soeurs, chanoinesses, cantuaines... Celles que l'on appelle communément les " religieuses " appartiennent à des communautés très différentes. Comment s'y retrouver ? En allant à Maubeuge visiter chapelle, monastère ou couvent. Si certaines étudiaient le latin ou les travaux ménagers, d'autres chantaient des cantiques à n'en plus finir...

Désormais, on sait ce qu'est une chanoinesse ou une cantuaine. Maubeuge nous a permis de faire le point sur les ordres religieux. Nous avons visité la ville et découvert ses fortifications de Vauban avec grand intérêt. Mais, pendant que nous admirions

J'ai testé pour vous

La visite de l'église Saint-Pierre Saint-Paul   . Un clocher de 43 mètres en briques de verre, une façade décorée d'une mosaïque en émaux de Murano... Original !
la Porte de Mons   , notre oreille, distraite, entendait parler des " soeurs noires "... Ni une, ni deux, nous avons pris le chemin de la chapelle des soeurs noires   . Là, une superbe façade de style baroque a attisé notre curiosité. On a découvert alors que ces religieuses étaient surnommées de la sorte car elles portaient l'habit noir. Au 15ème siècle, elles visitaient les malades. Au 17ème, elles s'occupaient également de l'éducation des jeunes filles. Dans le Chapitre de Sainte-Aldegonde, il était aussi question d'éducation mais de celle de jeunes filles issues des plus nobles familles européennes ! On appelait ces jeunes filles des chanoinesses. Parfois, elles venaient de très loin pour étudier chants liturgiques, latin, travaux ménagers et acquérir le mode d'emploi pour diriger une maison princière. Nouvelle histoire avec le Béguinage des cantuaines   . Les cantuaines étaient des femmes de plus de 50 ans, issues d'une bourgeoisie déchue. Très pieuses, elles étaient logées ici et chantaient des cantiques...! Notre besace plein de nouveaux mots, on reste à Maubeuge pour étendre nos connaissances en architecture et comprendre ce que sont - enfin - les fortifications Vauban !

[ Accès au diaporama ]

Le mot

Chapitre : c'est une communauté de chanoines (ou de chanoinesses).
Version mobile
English Néerlandais
Retour haut de page

Photo de gauche : Eglise Saint-Pierre Saint-Paul
Par Voxinzebox