Amélie au pays de Matisse >

Le rez de chaussée de la graineterie

Version mobile
English Néerlandais

Le rez de chaussée de la graineterie

Papa m'a dit que Matisse était un enfant distrait, rêveur.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Catégorique Papa m'a dit que Matisse était un enfant distrait, rêveur. La tête dans les nuages. Tout le contraire de moi !
rêveur oui... Il a son univers bien à lui. Il aime le chant des oiseaux : alouettes, rossignols, rouges-gorges. Son enfance est rude mais il reste plutôt insouciant. Il en a souvent parlé avec Léon Vassaux.
Le coupe Je sais qui c'est ! C'est son copain d'enfance. Ils s'écrivaient des lettres une fois adulte.
C'est ça.
Tu sais, je suis le jouet préféré de Matisse. Quand les 2 copains jouent au soldat de plomb sur la table de la cuisine, c'est moi qui suis en première ligne. Ou dans la poche d'Henri, quand ils partent s'amuser près du vieux donjon dans les passages souterrains. Ou encore quand ils se déguisent avec casque et bouclier.
Justement, Matisse voulait devenir chevalier. moqueuse Ou bien clown. Drôle d'idée. Prétentieuse Moi, je serai avocate comme papa et j'irai dans une grande école...
Un peu de modestie, chère petite... Oui, Henri est fasciné par le cirque et le théâtre. Il a même mis au point une scène miniature dans une veille caisse tapissée de couleur. Il y fait jouer des personnages en carton. Le prix pour la représentation c'est un bouton de culotte. (rit)Très vite plus un gamin n'a de bouton dans le quartier.
Eh ! N'essaie pas de t'échapper tu es mon pri-so-nnier, je te rappelle !!!
On dit qu'il aimait la fête foraine aussi. Je trouve ça un peu ringard pour un futur génie.
Tu ne comprends donc rien ! convaincant Imagine ! A l'époque, l'arrivée des forains c'est l'événement. Et puis quel monde étonnant! Après le départ des saltimbanques, Henri passe des heures à faire le poirier sur les sacs de grain.
Un de ses souvenirs d'adolescent les plus marquants c'est le jour où le grand Donato, le célèbre hypnotiseur, ne réussit pas à l'endormir... Tout simplement peut-être parce qu'il rêvait déjà éveillé.
Toi qui sais si bien raisonner, tu sais rêver? S'emballe L'IMAGINAIRE, c'est peut-être là que se niche la graine du génie.
Bougonne ne comprend pas Quel imaginaire ? Quelle graine ?
Je te laisse réfléchir. Moi je reste dans ta poche et on monte à l'étage.
Retour haut de page