Amélie au pays de Matisse >

L'atelier

Version mobile
English Néerlandais

L'atelier

On se croirait dans la pièce du tableau, là sur le mur.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
C'est rigolo. On se croirait dans la pièce du tableau, là sur le mur.
" L'atelier sous les toits ". Une toile de 1903. Qu'Henri peint à Bohain. Au 24 de la rue Fagard qui est à côté de la mairie. Dans le grenier d'une maison de la famille.
Admirative Ben ! On est vraiment attiré par la lumière éclatante de l'extérieur!
Inspiré Les spécialistes y voient un symbole, celui de l'imaginaire de Matisse. Comme si Henri avait peint ce qu'il ressentait, ce qu'il voulait au fond de lui. Il disait " il faut que la peinture serve à autre chose que la peinture ".
Et ça c'était son bureau?
Oui. Et sa chaise aussi. Et tout autour son univers. enthousiaste Les cages à oiseau qu'il aimait tant. Des tentures. Des cartes postales qui rappellent son amour des voyages. Il a fini ses jours sur la côte d'Azur, mais il aimera toujours la terre picarde et ses paysages.
Il a peint des lieux de son enfance? Des endroits ici ?
Oui. Notamment...regarde. A côté du bureau. Ce vieil arbre. Le chêne brûlé. Henri y grimpait petit. Qu'est-ce qu'on s'y est amusé! Tu vois le trou dans son tronc? Le chêne brûlé a disparu maintenant. C'était à côté d'ici près de la sculpture du lion.
En tous cas, maintenant Bohain vit aux couleurs de Matisse.
Philosophe C'est un bel hommage à l'enfant du pays.
Chaleureuse Allez va, je peux bien te le dire, toi aussi tu lui rends bien hommage. T'en parles pas mal de Matisse. Et des choses que je savais pas en plus...
Ah bon ? c'est vrai ?
Ben oui j'étais plutôt sûre de moi en arrivant. Je pensais tout connaître parce que j'avais tout lu.
Pensive Mais... Je vais aussi essayer de faire comme Matisse... Ressentir, regarder... imaginer !
Bon ben tu auras au moins appris la modestie. Henri lui a toujours été modeste. Malgré son génie.
Rieuse J'ai retenu la leçon mon bon génie de plomb.
Enfantine Tu retournes dans ta lampe? Euh J'veux dire dans ton tiroir ?
Rieur Tu me relâches ? T'es sure ? Tu vas pas me jeter à la poubelle ? Alors je reste là. Comme ça on se retrouve la prochaine fois.
Génial. A bientôt Louis.
A bientôt Amélie. (baille)
Retour haut de page