Amélie au pays de Matisse >

Chambre 1: Bohain et l'industrie textile

Version mobile
English Néerlandais

Chambre 1: Bohain et l'industrie textile

Ici c'est la partie habitation de la maison, donc.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
plus hésitante Ici c'est la partie habitation de la maison, donc.
Les chambres de la famille oui. Dans celle-ci le musée a réuni des pièces qui montrent comme Bohain était réputé en matière de haute couture.
Attends... MOI je connaissais pas
Bohain est célèbre pour ses dentelles, ses châles, ses soieries, ses tissus, ses tentures. Les marchands parisiens s'arrachent les créations des ateliers de la ville. On a des clients très chics !
Napoléon 3 par exemple qui commande un châle de soie pour l'impératrice Joséphine. Ahh quand même, l'impératrice Le Tsar de Russie, Nicolas 2, qui fait tisser son costume de mariage. Ah bon ? La reine de Roumanie aussi est une fan de Rodier. La REINE de...Jette un oeil aux tissus que l'on fabriquait à l'époque.
J'aime pas du tout ! C'est moche !
L'énervement monte Tu n'es qu'une petite peste qui a un avis sur tout !
Et toi qu'un vieux soldat de plomb !
Ce qu'il ne faut pas entendre... Reprenons...Tous ces chapeaux rappellent que la mère d'Henri était modiste avant à Paris. Elle confectionnait des coiffes.
C'est pour ça qu'il a peint le tableau de " La femme au chapeau ". Ca a vraiment marqué Henri!
Il grandit dans l'ombre des tisserands penchés sur leurs métiers. Regarde les photos. En 1895, 10 000 ouvriers travaillent dans le Vermandois pour Bohain. La graineterie est entourée de dizaines d'ateliers et de maisons de tisserands. Comme celle de Mme Massé. On verra son portrait dans la chambre d'à côté.
Le textile c'était son univers.
C'est la terre de sa jeunesse et la source de son inspiration. Il passe son adolescence au lycée à Saint-Quentin, autre grosse ville textile. Et quelques années plus tard, après sa longue hospitalisation, il s'y inscrit dans une école de dessinateurs textiles. C'est là qu'il décide d'abandonner définitivement sa carrière de droit, pour se consacrer uniquement à la peinture. Tu vas voir. Passons dans la chambre d'à côté.
Retour haut de page