Massif de Fontainebleau >

La Mare aux Fées

Version mobile
Espagnol English Japonais

La Mare aux Fées

L'un des innombrables lieux de légende de la forêt

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Arrivés à ce carrefour entre chemin goudronné et non goudronné, vous devez être " Route du Chêne Pinguet ", sur la parcelle n?541. Elle fait partie des innombrables lieux de légende de la forêt. Non loin d'ici, à l'entrée d'une grotte mystérieuse, on aperçoit paraît-il de petites raies gravées dans le grès. C'est la demeure souterraine des fées et ces raies sont les traces que laissent leurs ongles dans leur empressement à rentrer avant l'aube, au retour de leurs danses nocturnes. Car toute fée bien élevée ne doit pas se laisser surprendre ! >
<
Je suis fourbu, je boirais bien un peu de cette eau...
Je ne vous le conseille pas. Vous baigner, oui, en été. D'ailleurs, les enfants n'y manquent pas. Il y a toujours eu de l'eau ici, même quand il fait très chaud. Car cette mare est une cuve de grès, une platière à l'étanchéité naturelle, à laquelle les hommes ont rajouté depuis le Moyen Age des boues argileuses, afin de rendre le lieu encore plus étanche, pour y faire boire les troupeaux. >
Il s'agit d'endroits protégés dans la forêt où l'ONF n'intervient plus du tout. C'est un champ d'étude incomparable de la faune et de la flore.
Il y a aussi des " réserves biologiques dirigées " : sur ces parcelles, l'ONF protège certaines essences mais la coupe reste autorisée.
J'en profite pour vous dire que dans l'ensemble de la forêt, vous avez le droit de cueillir des champignons, des châtaignes, des jonquilles, pour le reste...
...Plaisir des yeux !...évidemment...>
Retour haut de page