Martigues : Venise provençale >

Stèle Henri Fabre

Version mobile
English

Stèle Henri Fabre

Un ingénieur Marseillais décide, lui aussi, de défier les éléments.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Et si nous remontions le temps ? Imaginez : nous sommes au début du 20 ème siècle, en mars 1910.
Sept ans auparavant, les frères Wright ont pris leur envol à bord du premier engin motorisé.
Un ingénieur Marseillais décide, lui aussi, de défier les éléments. Il se met en tête de faire décoller un avion...sur l'eau. Où ? Sur l'étang de Berre. Cet homme, c'est Henri Fabre. Il entre dans l'histoire le 28 mars 1910.
En 1965, il raconte son expérience étonnante.
"J'avais d'abord dans l'idée de faire des lignes droites, sans décoller.
Mais quand je revins à bord, on me dit : tu as décollé.
Alors, je recommençais. Et je me rendis parfaitement compte cette fois là que j'étais en l'air.
Tout le monde m'a félicité quand je suis arrivé. Et c'est comme ça que fut constaté le premier vol ...
J'étais dans un hangar, à Ferrières. Et j'avais un remorqueur en face de moi qui me servait à faire les essais. J'ai fait mes essais sur l'étang de Berre toujours en remorquant des glisseurs. J'avais un groupe electrogene à bord qui tirait à toute vitesse, en plus de la vitesse de mon bateau qui tirait par derrière des flotteurs et je voyais quelle force il fallait pour les faire marcher...."
Quelques mois après la première traversée de la manche par Blériot, Henri Fabre avait ainsi réalisé son rêve à lui.
L'hydravion était né.
Pourtant les Américains ont essayé de lui voler la vedette. En 1921, la cour suprême des Etats Unis décrète que l'inventeur de l'hydravion est un certain Glenn Curtiss ! Henri Fabre ressort son constat d'huissier. Et outre atlantique, on s'est excusé....
Regardez maintenant en face de vous, l'étang de Berre.
C'est le plus grand étang d'eau salée de France. 160 km 2 !!.
Il a toujours été relié naturellement à la Méditerranée et en 1863, le canal de Caronte que nous voyons ici, est aménagé pour favoriser le passage des bateaux.
L'étang est alimenté par trois petits cours d'eau et reçoit également les eaux d'un canal EDF provenant de l'usine hydroélectrique de Saint-Chamas depuis 1966.
Vers le sommet de la colline, il y a une petite chapelle. C'est celle de Notre Dame des Marins qui abritait des ex votos visibles au musée Ziem .
De là haut, le panorama est magnifique. Alors qu'il n'était encore que général et pas encore Empereur, Napoléon Bonaparte y était monté en 1794 pour avoir une vue complète de l'étang jusqu'à la Méditerranée.
Il aurait été le premier à penser que l'on pouvait faire de l'étang un point d'appui pour l'escadre française.
Retour haut de page