Martigues : Venise provençale >

Maison Chapeau gendarme

Version mobile
English
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

Bienvenue chez les Provençaux

Dany Boon avec Bienvenue chez les Ch'tis n'a pas inventé le choc Nord Sud.
En 1963, Martigues a servi de décor au film La Cuisine au Beurre.
Un Normand et un provençal autour d'une table et une rencontre inédite au cinéma entre Bourvil et Fernandel.

Etrange impression à Martigues. Cette maison en forme de chapeau de gendarme prés du canal, vous l'avez déjà vue quelque part ? C'était au cinéma. En 1963, Bourvil et Fernandel, réunis à l'écran pour la première fois, y ont tourné " la Cuisine au beurre ".
Martigues, c'est la Venise Provençale vue au cinéma !
C'est l'histoire d'un patron de restaurant que tout le monde croit mort à la guerre. Sa femme s'est remariée avec un autre cuisinier, un Normand. Quand les deux hommes se retrouvent, le choc Nord Sud, entre cuisine à l'huile et cuisine au beurre, fait mouche.
Les plus anciens à Martigues se souviennent du tournage pendant trois semaines dans la ville. Passionné de cinéma, Prosper Guindzaz avait même prêté son salon pour que les deux acteurs vedettes puissent s'y reposer. Le réalisateur, Gilles Grangier lui aussi a du se mettre en quatre pour que tout se passe bien. Fernandel et Bourvil devaient avoir le même nombre de scènes, la même quantité de gros plans et des répliques d'une longueur identique. Prosper Guindzaz
Le film a failli ne jamais être terminé. Après une semaine de tournage, Fernandel n'y croit plus et s'en va. " Je ne peux pas continuer à tourner cette connerie, ce n'est pas possible " dit-il au cinéaste. Un mois plus tard, tout est arrangé. Moteur. Le film est un succès.
Avant de découvrir Martigues, essayez de revoir la Cuisine au beurre pour vous amuser à reconnaître les lieux pendant votre visite. Un dernier détail : ici on se régale avec l'huile d'olive.

Incitations

Revoir un grand classique pour le plaisir : Arènes Joyeuses. Dans ce film de 1935 le célèbre chanteur d'opérette Alibert claironne sur le canal à Martigues Adieu Venise provençale sur une musique de Vincent Scotto.

Le saviez vous ?

D'autres films ont été tournés à Martigues. En 1935, Jean Renoir y réalise Toni, presque entièrement en décor naturel. Très rare à l'époque.
David Aussillou


En regardant passer les bateaux sur le canal St Sébastien à Martigues, j'ai chantonné " Adieu Venise Provençale... ", mais je ne me souvenais que du refrain...

Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de droite : La Maison Chapeau de gendarme, Martigues
Par Voxinzebox