Savez-vous où se mesure le niveau zéro de la mer ? A Marseille bien sûr ! Au marégraphe.   


Facile de découvrir Marseille côté grande bleue. Un bus de la RTM (le 83) longe tout le bord de mer. Depuis le Fort St Jean jusqu'au rond point du Prado.

Agnès Gauzit

Marseille : Traversée de la ville par son bord de mer

Version mobile
English
  • Docks Major - Fort St. Jean

    1. Docks Major -...

  • Panier - Vieux Port - Canebière

    2. Panier - Vieu...

  • Quai de Rive Neuve - St Victor - Pharo

    3. Quai de Rive ...

  • Catalans - Vallons des Auffes

    4. Catalans - Va...

  • Corniche - Marégraphe - Iles

    5. Corniche - Ma...

  • David - Plages - Borely - Prado

    6. David - Plage...

  • Rond point Prado - Chanot - Vélodrome

    7. Rond point Pr...

x

L'air du large

Pour découvrir Marseille, cap vers la Grande Bleue ! C'est par là que les Grecs, les fondateurs de la ville sont arrivés il y a 2600 ans. Les pieds (presque) dans l'eau, voici quelques spots à ne pas manquer si vous aimez la mer.

Visiter Marseille côté mer, c'est remonter 2600 ans en arrière. La ville est née dans cette calanque naturelle avec l'arrivée des marins grecs. Aujourd'hui, c'est le Vieux Port. Impossible de résister, on le traverse en Ferry Boat. Mais le plus

Rencontre avec...

Maurice, un des habitués de la plage des Catalans. Il vient tous les jours, même l'hiver. Et en bon marseillais, il nous assure qu'ici, il y a " 300 jours de soleil par an au moins, ça fait du bien pour la santé ".
célèbre des bateaux Marseillais ne fait passer que vers l'autre rive. Depuis le Vieux Port, il est aussi possible de prendre le bateau pour les îles. Mais on peut rester " en ville " et profiter de la mer.
Pour découvrir ce que vous réserve le littoral, prenez pour point de départ le quartier de la Joliette et les docks.
Une enfilade de beaux bâtiments en pierre construits au temps des colonies, quand Marseille est l'un des plus grands ports de commerce européens. Le passage obligé pour des marchandises venues du monde entier.   
Mettre ensuite le cap à l'Est et filer vers la Corniche. Les Marseillais disent que c'est le banc le plus long du monde. Mais ils exagèrent toujours un peu.
Laissez vous tenter par un peu de farniente sur une des plages. Pourquoi pas la toute première, celle des Catalans ? Elle doit son nom aux pêcheurs espagnols venus poser leurs filets au 18ème siècle. Si vous voyez plus grand, au bout de la corniche, direction les plages du Prado avec comme point de mire, le David, une copie de la statue de Michel Ange, un des repères de Marseille.   
Le littoral marseillais est ponctué de surprises, de petites anses, de ports, de villas de bord mer... et quand vous aurez fait le plein d'iode, vous aurez peut-être même l'énergie de tourner le dos à la grande bleue pour découvrir l'avenue du Prado, les champs Elysées marseillais. Une bonne excuse pour pousser jusqu'au stade Vélodrome et plonger parmi les 60 000 spectateurs d'un match de l'OM.   

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Le chiffre / La date

Des millions de mètres cubes de terre : c'est ce qu'il a fallu pour créer les plages artificielles du Prado.
D'où venait la terre ? Du chantier du métro en 1978.
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Marseille, Vieux Port
Par Benh LIEU SONG (Travail personnel) [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons

Site partenaire Les hôtels de Marseille au bord de l'eau