Marseille : la ville en un seul regard >

Notre Dame de la Garde

Version mobile

Notre Dame de la Garde

En 1214, un prêtre fait construire une petite chapelle dédiée à la vierge Marie sur le haut de cette colline...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
L'histoire de ce sanctuaire est longtemps liée à celle de l'armée
Ecoutons le père Robert Levet, chapelain de notre dame de la garde, auteur de plusieurs livres sur la basilique :
" En 1214 un prêtre fait construire une petite chapelle dédiée à la vierge marie sur le haut de cette colline qui était alors tout à fait au dehors de la ville de Marseille. Cette colline s'appelait la garde et c'est pourquoi la chapelle s'est appelée notre dame de la garde. Donc à l'origine de cette chapelle ni apparition, ni miracle, mais seulement la dévotion d'un prêtre. 3 siècles plus tard, au 16 ème siècle, le roi François 1 er est en guerre avec Charles Quint, et en 1524, Charles Quint fait le siège de Marseille sans d'ailleurs s'emparer de la ville.
Mais alors Francois 1 er décide de construire 2 forts pour défendre Marseille :
Le fort de l'île d'If, le château d'if ; et un fort sur le haut de la colline de la garde.
Très bon endroit stratégique d'où on domine la ville, les îles, la mer. Mais le haut de la colline ne forme qu'un petit triangle entouré d' apics et la chapelle s'est trouvée englobée dans le fort. Normalement elle aurait dû être fermée au public car on n'admettait pas le public à l' interieur d'un fort. Mais François 1 er a dit " puisque la chapelle était là avant que je construise un fort, en temps de paix les fidèles pourront venir à la chapelle. Les soldats baisseront le pont levis et ils ouvriront la porte du fort et les fidèles pourront entrer.
Il faut savoir que l'on ne connaît aucun autre exemple d'une chapelle ouverte au public se trouvant à l'intérieur d'un fort en activité.Et cette situation, cette cohabitation, entre l'église et l'armée a duré 416 ans de 1525 à 1941.
Au 19 ème siècle, entre 1853 et 1864 on a démoli la chapelle du 13 ème pour construire le sanctuaire que nous voyons aujourd'hui. Ce nouveau sanctuaire se trouva lui aussi à l'intérieur d'un fort qui était toujours en activité. Ainsi en 1886 il y avait 3 casernes de soldats à notre dame de la garde. C'est seulement après la guerre de 14-18 que l'armée a décidé de se débarrasser de ses forts qui n'avaient plus d'utilité a une époque où on faisait la guerre avec des tanks et des avions. Et en 1941, l'état français a cédé au diocèse de Marseille le haut de la colline de la garde. "
Retour haut de page