Maroc (Panorama) >

Fès : la Médina

Version mobile

Fès : la Médina

La Médina de Fès, au coeur de la culture arabo-andalouse, qui rapprocha pendant plus de 8 siècles les 2 rives de la Méditerranée.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Musique : Chantssefaradesespagnols
Fès a deux visages. Le visage contemporain d'une ville du Xxème siècle construite par les Français au temps du protectorat. Et puis un visage plus ancien, dont les souks, les palais, les jardins témoignent de la splendeur passée. C'est Fes el bali, littéralement la vieille ville, dont la medina fondée il y a plus de douze siècles s'abrite derrière d'imposants remparts.
Musique : araboandalouse
Aujourd'hui, la médina est la plus grande du Maroc. Plus de 9000 rues et ruelles où, pour peu que l'on marche vite, les couleurs, les bruits et les odeurs défilent dans un grisant tourbillon et propulsent le visiteur quelques siècles plus tôt. Tisserands, tanneurs, potiers, menuisiers animent le coeur de la medina, un véritable labyrinthe d'escaliers bancals et de passages étroits.
Mais ne vous fiez pas aux apparences ! Derrière ces hauts murs et ces lourdes portes cloutées se cachent de véritables palais et de somptueuses demeures, les riads, dont les jardins sont une évocation terrestre du paradis.
A l'occasion du festival des musiques sacrées, qui se tient chaque année en juin, ces lieux revivent leurs heures de gloire passées. Le public est certes moins prestigieux qu'autrefois, mais, le temps d'un instant, vous vous prendrez à rêver d'être né shérif, vizir, et même calife à la place du calife. Dans ce décor digne des mille et une nuits, la musique a remplacé les histoires de Shéhérazade.
Retour haut de page