Marennes et l'Estuaire de Seudre >

Mornac-sur-Seudre

Version mobile
English

Mornac-sur-Seudre

Mornac est classé comme l'un des plus beaux villages de France.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes sur le port de Mornac-sur-Seudre . Asseyez-vous sur le banc de pierre, à droite devant le moulin à marée.
Mornac est classé comme l'un des plus beaux villages de France. Ses ruelles aux maisons blanches incitent à la flânerie.
La Seudre et son bassin ne sont pas loin.
Il suffit, pour les rejoindre, de suivre la route de la Seudre qui commence devant le moulin. Aujourd'hui, c'est un restaurant.
Vous longerez des marais bordés de cabanes d'ostréiculteurs. On a même reconstitué une cabane de saunier, sorte de hutte en roseaux du marais.
Avant de se tourner vers les huîtres, Mornac , comme tout le bassin de la Seudre, vivait surtout du commerce du sel.
Remarquez, tout le long du quai, les vieux gréements et les bateaux traditionnels restaurés par quelques passionnés de la mer.
Ils proposent même quelques sorties sur ces embarcations.
Qu'est-ce que cette lanterne, perchée sur un trépied en bois, de l'autre côté du port ?
C'est un feu médiéval. Il a été reconstruit en 2006 par une association.
Un feu médiéval ?
Aux XVIIème et XVIIIème siècles, il marquait l'entrée du port et guidait les marins dans l'obscurité.
Et comment ça marche ?
Le balancier permet de faire descendre la cage en fer. On y faisait brûler du charbon ou de la graisse de baleine.
Parlons maintenant de l'histoire de Mornac .
Un endroit stratégique. Au Moyen-âge, c'était une étape sur le chemin des Mornaçons , du nom des habitants de Mornac . Cette voie terrestre reliait la Seudre et la Gironde.
Le même trajet en passant par la mer était beaucoup moins sûr. Les bateaux devaient alors franchir le pertuis de Maumusson, un détroit réputé très dangereux entre l'île d'Oléron et le continent.
Au centre-ville, dans la rue des Halles, le temple protestant rappelle que Mornac , comme toute la région de La Rochelle, a fortement adhéré à la Réforme.
Ecoutons à ce sujet Roger Cougot , qui a longuement étudié l'histoire de son village :
" Mornac a été un des points très sensibles à la religion réformée, au protestantisme qui s'est implanté très vite ici. La grande majorité des familles était de la religion réformée. Ceci s'explique par leur opposition au pouvoir royal et au pouvoir ecclésial ou clérical de l'époque. Ces gens-là se sont trouvés confrontés à beaucoup de taxations, avec les impôts sur le sel, avec ce qu'on appelait les coutumes, toutes les taxes qui imposaient aux marins et aux sauniers des efforts financiers considérables. Pour eux, la venue du protestantisme a été une sorte de mouvement de libération, à tel point qu'on allait jusqu'à envisager une certaine autonomie, comme à La Rochelle, par exemple. D'où des affrontements très violents avec le pouvoir central, le pouvoir royal. "
Sous le règne de Louis XIV, près de 450 familles sur les 500 environ que comptait Mornac , s'étaient déjà converties à la religion protestante.
Retour haut de page