" Habitants de Vannes, par charretées, vous viendrez me voir ! " Saint-Gobrien.


Les gens, les oiseaux, les poissons et l'eau calme, tous contribuent à l'apaisement. Chut...

Sandrine Pierrefeu

Canal de Brest à Nantes - de Saint-Gobrien à Peillac

Version mobile
  • Le résumé historique de la construction du canal de Nantes à Brest et du Blavet

    1. Le résumé h...

  • La mise en situation de l'histoire de Pierrick

    2. La mise en si...

  • Saint-Gobrien

    3. Saint-Gobrien

  • Montertelot

    4. Montertelot

  • Interview de Michel Briend, riverain du canal à Montertelot

    5. Interview de ...

  • Le Roc Saint-André

    6. Le Roc Saint-...

  • Malestroit

    7. Malestroit

  • Peillac

    8. Peillac

  • Interview de Fabienne Mabon, animatrice du Groupement Culturel Breton des Pays de Vilaine

    9. Interview de ...

x

Où l'on pèche les brochets au râteau

Dans ce cinquième tronçon du canal, nous suivons Pierrick, 15 ans en 1895, mousse sur l'Aurore, et nous passons par Montertelot, le Roc Saint-André et Malestroit.

1842, ouverture du Canal de Nantes à Brest
Pour construire Chéops, la grande pyramide d'Egypte, trente ans sont nécessaires : pour le même volume de moellons, la construction du canal prend quarante ans
Imaginez ! Entre Nantes, Brest

Le saviez vous ?

Combien de dents possèdent un brochet ? 700, recourbées comme des hameçons. Il arrive que ce glouton étouffe sans pouvoir recracher sa proie.   
et Lorient, huit rivières sont canalisées, trois montagnes franchies, 360 kilomètres de canal sont creusés.
En 1805, Trafalgar consacre la suprématie navale anglaise : les arsenaux de Brest et de Lorient sont paralysés par le blocus maritime. Napoléon Bonaparte décide de faire creuser le canal de Nantes à Brest, coûte que coûte, pour avoir accès à ses ports militaires... sans passer par la mer.
Le chantier est lancé en grande pompe, par Napoléon III en personne, en 1811, à Port Launay. En 1842, le canal est inauguré. Les Anglais ne menacent plus personne... Mais la Bretagne est désormais navigable d'est en ouest.
1895 : Entre Saint-Gobrien et Peillac, Pierrick fait la connaissance du Boeuf Saint-Gilles, d'un singe, d'un oiseau aux longues pattes, d'une truie et d'un âne.   
Cette balade vous permet aussi de rencontrer les habitants actuels du canal comme Michel Briend, riverain du canal à Montertelot et Fabienne Mabon, animatrice du groupement culturel breton de Redon.

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Insolite

La légende dit que dans la région de Redon, il y avait un arbre tellement gigantesque que six coucous s'y seraient retrouvés un jour à chanter tout le jour sans s'entendre entre eux !   
Version mobile
Retour haut de page

Photo de gauche : Canal de Brest à Nantes – de Saint-Gobrien à Peillac