Madrid >

Musée du Prado

Version mobile
Espagnol

Musée du Prado

En 1868 le musée royal devient LE Musée du Prado, un des musées les plus connus au monde.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Le Prado, une des plus grandes pinacothèques du monde. Des sculptures, des dessins, des tableaux uniques... un endroit où l'art est roi.
Vous avez toujours entendu parler de cet endroit mais... vous connaissez son histoire ? Qui l'a fait construire ?
1759, le roi de Naples devient Charles III, roi d'Espagne.
Un homme sûr de lui, fasciné par la chasse, et qui quitte son royaume napolitain pour s'installer dans la capitale espagnole.
A son arrivée, il découvre une ville à l'abandon...
Insalubre. Pas assez d'eau, pas d'illumination nocturne.
Le nouveau roi se rend compte qu'il faut une réforme et qu'il a du pain sur la planche !
Il ne perd pas de temps. Charles III réunit des intellectuels et des artistes créant un projet grand comme son royaume : un plan d'urbanisation et de modernisation.
Et le musée ?
Eh bien, le musée fait partie de ce grand projet.
En 1785 le roi fait construire l'édifice par l'architecte Juan de Villanueva.
Mais ne croyez pas que le Musée du Prado est né cette année là.
Lors de sa construction, l'édifice était conçu pour abriter le Musée d'Histoire Naturelle.
Un édifice autour d'une rotonde ornée de colonnes ioniques rappelant l'antiquité.
Mais le roi ne verra pas le musée terminé... Pourquoi ?
Parce que les travaux se sont arrêtés lors de la guerre d'indépendance contre les français et le bâtiment a été occupé par l'armée de Napoléon.
C'est donc Ferdinand VII, petit fils de Charles III qui décide de terminer le projet de son arrière grand-père mais pas pour y installer un Musée d'Histoire Naturelle : pour exposer au public sa propre collection, créant ainsi, un véritable Musée Royal de Peinture en 1819.
Ce nouveau musée exposait les oeuvres des plus grands peintres espagnols, italiens, flamands... et une nouveauté.
Vous savez laquelle ?
Une entrée s'ouvrant sur la promenade du Prado : La grande porte Velázquez. Crée à la gloire de Charles III.
Le musée royal devient : Le Musée du Prado, un des musées les plus connus au monde.
2500 chefs d'oeuvre exposés dans un même lieu... sans parler des réserves qui comptent 6500 oeuvres!
Un temple de l'art dans lequel on trouve les traits et les couleurs de Goya, Velázquez, Titien, Rubens...
A voir : trouver une autre conclusion
Eh Oui, Madrid, un lieu de rencontre d'artistes au coeur du Prado.
Retour haut de page