Macao >

Macao, l'enfer du jeu

Version mobile

Macao, l'enfer du jeu

Macao compte 26 casinos, plus de 3 000 tables de jeux et plus de 800 jackpots ou bandits manchots.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
On doit ce surnom à un cinéaste français des années 30 et cette évocation fait surgir une atmosphère enfumée ou viennent s'encanailler les aventuriers et gentilshommes de fortunes du monde entier.
Si aujourd'hui l'atmosphère est beaucoup plus aseptisée, Macao compte tout de même 26 casinos, plus de 3000 tables de jeux et plus de 800 jackpots ou bandits manchots, qu'on appelle ici " les tigres affamés ". Pas mal pour une île qui fait moins de 8 km2.
Mais comment cette île est-elle devenue un casino géant ?
Le magnat du Jeu ici c'est Stanley Ho, un des hommes les plus riches du monde, qui possède 18 casinos soit un de plus que ces enfants. Arrivé de Hong Kong en 1941, Il réussit à décrocher le monopole du jeu pendant plus de 60 ans, ce qui convenons-en aide à faire fortune. Dans le plus pur respect de l'administration portugaise de l'époque, le premier casino s'appelle le Lisboa.
Partout ici, vous pourrez jouer à la roulette, à la boule, au baccarat, au black-jack ou à tout autre jeu spécialement conçu pour vous vider les poches.
Un dernier conseil, si vous gagnez au casino, pensez à tout dépenser sur place ou à convertir vos gains, car en dehors de Macao le Pataca, ne vaut rien.
Retour haut de page