Le quartier des Etats Unis à Lyon, une utopie Réalisée >

Les premiers immeubles des années 1920

Version mobile
English

Les premiers immeubles des années 1920

Vous avez devant vous les tous premiers bâtiments construits dans les années 1920.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Les premiers immeubles des années 1920
Nous sommes en face du musée urbain Tony Garnier, rue des Serpollières, entre les immeubles, de l'autre côté de la rue.
Vous avez devant vous les tous premiers bâtiments construits dans les années 1920. L'exemple de ce que voulait vraiment faire Tony Garnier.
Ils sont donc plus bas que les autres. Si l'architecte avait eu carte blanche, c'est l'ensemble du quartier qui aurait deux niveaux de moins.
Il prévoyait aussi que chaque logement ait dès le départ le chauffage central et une douche.
Mais même réduite, la réalisation de la cité de Tony Garnier reste un exemple, l'emblème de l'avant-garde du mouvement moderne. Le Corbusier l'a très vite réalisé....
Citation Le Corbusier
" Vous avez senti la naissance proche d'une nouvelle architecture appuyée sur le phénomène social. Vous êtes le premier à consacrer le béton armé considéré jusque là comme un matériau pauvre. Enfin, vous avez exprimé le premier le véritable esprit de notre époque. "
Une cité qui a été une source d'inspiration pour de nombreux d'architectes...Et de l'avis de Fatima Azzhara-Khoubba, une habitante, elle le restera longtemps...
" C'est du logement social des années 30, ça peut donner des idées en fait sur l'urbanisme, parce que je pense que l'architecture, l'urbanisme peut influencer la société plus tard, c'est-à-dire que là on a quand même 1500 logements sociaux, donc c'est une très grosse population, donc si aujourd'hui on permet à ces gens de vivre dans un cadre respecté, agréable, du coup leur manière de penser et leur manière de voir la vie, il y aura peut-être une influence. Aujourd'hui l'architecte a une grosse responsabilité sur la manière de penser ce qu'il va construire, sur le logement, le logement il a une influence sur la vie ".
Le quartier des Etats-Unis a également son nom inscrit au palmarès du logement social dans l'hexagone. Ça a été le plus grand ensemble HBM de France. A l'époque on ne parlait pas de HLM, mais d'habitations à bon marché.
Il est aujourd'hui labellisé " patrimoine du vingtième siècle ", comme les autres sites du réseau des Utopies réalisées.
Pour en savoir plus, suivre un guide dans les méandres de l'histoire du quartier, ou tout simplement obtenir des informations complémentaires, rendez-vous au musée urbain Tony Garnier, en face de vous.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page