Le quartier des Etats Unis à Lyon, une utopie Réalisée >

Herriot-Garnier : l'accord parfait

Version mobile
English

Herriot-Garnier : l'accord parfait

Les deux hommes se sont tout de suite entendus.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Herriot-Garnier : l'accord parfait
Nous sommes rue Théodore Levigne, devant le mur peint de la Halle. En bas, vous distinguez plusieurs personnages.
Au centre, un peu sur la gauche, un homme à moustache qui fume la pipe. C'est Edouard Herriot, le maire de Lyon à l'époque. Il a été élu en 1905.
Et le petit barbu qui lui serre la main, on dirait Tony Garnier...
Oui, les deux hommes se sont tout de suite entendus. Ils sont de la même génération, ils partagent aussi les mêmes idées : celles du socialisme. Ils se retrouvent aussi autour de Zola. Tous deux nourrissent des liens étroits avec l'écrivain... Edouard Herriot est un fervent défenseur de l'auteur de " J'accuse "...
Ah, c'est vrai, on en a déjà parlé. Tony Garnier a été très influencé par les ouvrages d'Emile Zola. Il s'inspire notamment de ses réflexions sur le progrès social....
Exactement, du coup, le duo fonctionne déjà avant même que ne soit signée la commande du quartier..... et puis Tony Garnier a déjà fait ses preuves à Lyon. Jean-Victor Augagneur, le prédécesseur d'Edouard Herriot, lui avait demandé de réaliser la vacherie-laiterie du parc de la Tête d'Or.
Et Edouard Herriot a joué un rôle important dans la carrière de Tony Garnier ?
Déterminant même. Il a fait de lui l'architecte en chef de la ville de Lyon.
Il était tellement adepte de son travail qu'il lui a confié les rênes de plusieurs projets : à commencer par les abattoirs de la Mouche, dont la Halle Tony Garnier, reste le témoin majestueux.
Et puis, l'hôpital de Grange Blanche, sans oublier le stade de Gerland....
Rien que ça ? Quand on disait que pour réaliser leurs utopies, les architectes du mouvement moderne devaient compter sur des élus convaincus, on peut dire qu'à Lyon, ça a vraiment été le cas....
Oui, d'autant que Tony Garnier était loin de faire l'unanimité parmi ses pairs.... Pour la communauté des architectes, ces oeuvres étaient un peu trop avant-gardistes.... Louis Piessat, a été l'élève de Tony Garnier...
Ecoutez ses explications...
Reconstitution
" Ses premières oeuvres n'ont pas été comprises, car tout novateur n'est naturellement pas compris d'entrée, la cité industrielle même a fait scandale. Il a fallu l'éminente compréhension d'Edouard Herriot pour permettre à Tony Garnier de réaliser l'oeuvre magistrale qu'il a faite à Lyon. "
La compréhension ET le soutien. Edouard Herriot n'a pas hésité à lui rendre hommage......
Reconstitution Discours Edouard Herriot
" Les hommes se battent, bien à tort à mon sens, sur l'opposition qui existerait entre la tradition et le progrès. Qui ne voit cependant que la tradition d'aujourd'hui c'est le progrès d'hier. Ceux-là mêmes qui travaillent au progrès préparent la tradition. La tradition et le progrès sont les deux versants d'une même montagne, mais pour voir ces deux aspects, il faut monter sur le sommet. Tony Garnier, c'est ce que vous avez fait ! "
A vous de voir maintenant si vous êtes d'accord avec l'ancien maire de Lyon.
Pour écouter le prochain commentaire, prenez sur votre gauche la rue Wakatsuki, en longeant cet immeuble de la Halle, traversez la rue Jean Sarrazin et retournez-vous pour faire face au plan des années 1920 de la cité industrielle.
Merci de continuer votre visite. A bientôt
Retour haut de page