Londres >

Hyde Park

Version mobile
English

Hyde Park

Loin du tumulte vrombissant de la capitale anglaise.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
A l'écart de la ville
Loin du tumulte vrombissant de la capitale anglaise, Londres,
s'allonge une étendue paisible de 2.5km2 de verdure, un parc splendide et immense, Hyde Park
Coupé en deux par une rivière, the Serpentine Lake, le lac serpentine.
Tiens ! Ce nom nous dit quelque chose ?
Il nous est familier...
Au bord du lac, la statue d'un enfant,
il joue de la flute,
à son accoutrement, on comprend de qui il s'agit et pourquoi ce cadre nous est si familier...
Peter Pan!
Peter Pan est né ici
dans l'imaginaire de son génial auteur James M Barrie au début du XXe siècle.
-Son Peter Pan-(extrait du film de Walt Disney)
Quittons la statue de Bronze, prenons un peu d'altitude...
D'en haut on distingue bien le tracé du lac Serpentine qui coupe le parc en deux.
A gauche s'étendent sur 1.1km2 les jardins de Kensington, Kensington Gardens.
Kensington Gardens a gardé tout comme l'ensemble du parc son caractère originel.
On prendra plaisir le dimanche à s'arrêter au Speaker's Corner qui comme son nom l'indique, carrefour de la parole, reste le lieu où s'affrontent les joutes des plus grands orateurs.
-son oe(discours live...+ applaudissements)
Un peu plus bas, visitez la Serpentine's Gallery, l'une des galleries d'art les plus prestigieuse du Royaume-Uni. Arpentez le Lancaster Walk vers le sud pour arriver au Albert Memorial, imposant monument dessiné par Sir Georges Gilbert Scott, de 55 mètres de haut représentant Albert, cousin de la reine Victoria, entouré de plus de 200 sculptures.
Ce que l'on nomme Hyde Park n'est techniquement que les 1.4km2 de jardins vallonnés qui s'étendent à droite du Serpentine Lake. Ils donnèrent leur nom au parc puisque le hide était l'unité de mesure au moyen age qui définissait la taille de l'endroit.
Il est temps pour clore la visite de profiter alors d'une petite descente en pédalo, fermez les yeux, imaginez...et vous verrez, le temps s'arrête.
vous aussi vous vous envolerez vers ce pays de Nulle Part où l'on reste éternellement enfant.
Retour haut de page