Au fil de l'eau en Loire Atlantique >

Machecoul

Version mobile
English
Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail

Un château pour Serial Killer historique

Gilles de Rais : ce nom vous rappelle quelque chose ?
C'est au 15ème siècle qu'il faut chercher. Parmi les compagnons de Jeanne d'Arc.
Gilles de Rais était Maréchal de France... Mais aussi un terrible Serial Killer...

A Machecoul, se dressent encore les ruines du château de Gilles de Rais.
Ce nom ne vous dit rien ?
Et Barbe Bleue ? C'est le surnom qu'on a donné à ce chevalier, compagnon d'armes de Jeanne D'arc, héros de la guerre de Cent ans. On
Le Seigneur de Retz a été l'un des plus grands tueurs en série de l'histoire de France
dit même que Charles Perrault se serait inspiré de ce personnage historique pour le conte effrayant du roi qui tuait ses femmes.
Pourquoi une telle réputation ?
Gilles de Rais est accusé d'avoir commis des crimes partout où il vivait.
Adepte d'alchimie, il pensait pouvoir fabriquer de l'or grace au sang de jeunes garçons.
Il sera jugé et condamné à Nantes en 1440 pour les viols et les meurtres de plus de 200 enfants.
Celui qui a terrorisé toute la région avoue ses crimes. On raconte que son récit est tellement horrible que le président du tribunal retire son manteau d'hermine et en recouvre le grand crucifix derrière lui.
Gilles de Rais sera condamné par le tribunal ecclésiastique pour sorcellerie, sodomie et meurtres.
Pour lui, ce sera le bûcher, et un nom qui fait encore trembler...

Le saviez vous ?

Gilles de Rais n'a pas été arrêté à cause de ses meurtres mais parce qu'il est entré armé dans une église. C'est pendant son procès qu'il avouera ses crimes.

Le chiffre / La date

30 ? 200 ? 1 000? Le nombre de victimes du seigneur de Retz divise les historiens. Certains affirment même que s'il n'y a pas de cadavres, il n'y a pas de meurtrier.
Agnès Gauzit


Homme de pouvoir et criminel : la terrible personnalité de Gilles de Rais a marqué toute la région, et on est surpris de voir à quel point elle peut encore diviser les commentateurs.

Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de droite : Le Château de Machecoul
Par Melutopia (Travail personnel) [CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons