Lille : flânerie dans la vieille ville >

Notre Dame de la Treille

Version mobile
English

Notre Dame de la Treille

Cette église porte le nom de la sainte patronne de la ville...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Cette église porte le nom de la sainte patronne de la ville.
Il aura fallu plus de 150 ans pour achever sa construction.
Après la révolution française de 1789, de nombreuses églises de la ville ont été démolies.
Les Lillois très religieux demandent un nouveau lieu de culte. On lance un concours international, une quarantaine d'architectes participe. Bien sûr les projets sont anonymes, mais quand on dévoile l'identité du 1er prix, on se rend compte que le lauréat est anglais et protestant. Alors on relance le concours, et à nouveau, le gagnant est protestant. De nouveau : annulation. Cette fois, on désigne d'office un architecte catholique qui devra s'inspirer des projets intéressants.
L'église devra être grande, construite à la manière des églises gothiques. La première pierre est posée en 1854. Mais les vicissitudes du temps repoussent à chaque fois l'accomplissement du projet, et jusqu'en 1999, un simple mur de bois lui sert de façade.
C'est à Pierre Louis Carlier, un architecte lillois que l'on doit l'originalité de la nouvelle façade. Elle est réalisée en marbre épais de seulement quelques millimètres, du coup elle est translucide et la nef de la cathédrale est inondée d'une lumière orangée ... c'est unique !
Retour haut de page