A la découverte des rues insolites de Paris >

Rue des Rosiers

Version mobile
English

Rue des Rosiers

La rue emblématique du quartier juif est aussi le coeur de la gastronomie traditionnelle

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Et si cette rue porte le nom des rosiers, c'est parce qu'au 13e siècle, la rue des Rosiers fait partie de l'ancien chemin de ronde autour du mur d'enceinte qui protégeait Paris sous philippe Auguste. Elle porte à l'époque déjà son nom en référence aux nombreux jardins remplis de roses qui l'entourent...
Les juifs Ashkenaze oe ceux du nord et de l'Est de l'Europe oe se fixent dans la rue des Rosiers dès le 12e siècle.
Depuis le Moyen-âge, l'histoire de la communauté juive est celle d'une succession de persécutions. Au 12e siècle, Philippe Auguste s'approprie les immeubles des juifs et ordonne de convertir les synagogues en églises. Sous le règne de Saint-Louis, les juifs sont brûlés et doivent porter obligatoirement la rouelle, un morceau d'étoffe de couleur jaune cousu sur leur vêtement.
Les épisodes douloureux ponctueront l'histoire, jusqu'à notre période contemporaine : la rue des rosiers a marqué de son nom, l'attentat du 9 Août 1982.
Ca va ! Ne plombez pas trop l'ambiance non plus ! Regardez aujourd'hui, cette rue est particulièrement animée et... gastronome !
Alors justement, qu'est-ce que la cuisine juive ? Un restaurateur de la rue des rosiers nous répond :
La cuisine juive est représentée à travers tous les pays du monde, surtout à travers tous les exodes que les juifs ont souffert dans le monde. Les juifs sont arrivés dans différents pays, ont ramené leur cuisine, leur tradition et ramené - si vous voulez - le savoir-faire de faire cette cuisine.
Il y a par exemple les falafels, qui datent de la période biblique. Ces boules ou galettes épicées cuites en friteuse ...pois chiches hachés, persil, coriandre, oignons, ail...
A servir en sandwich dans un pain rond -la pita- agrémenté d'une sauce au yaourt. ..
Mais après le salé, passons au sucré, avec les strudels qui ont une grande importance dans la cuisine juive.
Le strudel est un gâteau qui est né durant la période de la seconde guerre mondiale. Il fallait des gâteaux qui soient bourratifs, qui leur tiennent l'estomac... De là, avec les influences qu'ils ont subies en traversant l'Europe centrale, la Pologne, etc... Ils ont récupéré ce gâteau donc qu'on appelle le strudel qui est un mélange de... d'abord vous avez plusieurs saveurs, mais le schéma classique, c'est : une farce avec soit des pommes soit du pavot... avec de la confiture, des raisins, soit en feuilleté soit en pâte sablée, il y a plusieurs dérivés,...
Retour haut de page