A la découverte des rues insolites de Paris >

Le boulevard des italiens

Version mobile
English

Le boulevard des italiens

Flâner sur les grands boulevards...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Voix off féminine (en italien qui crie de loin) : é dové vai ?
Plusieurs noms sont donnés à ce boulevard au fil des siècles : le Boulevard neuf, puis le boulevard du dépôt à cause du dépôt du régiment des gardes Françaises - les soldats de l'armée royale avec leur célèbre tricorne -. Enfin, boulevard des Italiens. Laisser un peu musique
Peu avant la Révolution - en 1783 oe on bâtit non loin d'ici le théâtre des Italiens devenu aujourd'hui l'Opéra comique ou le Théâtre Favard. La voix des ténors et des cantatrices enchante tellement les spectateurs parisiens que le boulevard est vite appelé boulevard des Italiens....

Le boulevard n'avait pas la même physionomie au début du 19e siècle. Rien à voir avec aujourd'hui !...>
Il n'est alors bâti que sur le côté sud. Les trottoirs n'existent pas encore et sur la partie nord, on peut voir des propriétés maraîchères et des champs. Le Paris d'alors, c'est la ville à la campagne!
Tout avait commencé avec la venue dans la France de Louis 14 d'un breuvage noir, chaud et parfumé : le café. Son succès est fulgurant et des lieux où l'on peut s'adonner au plaisir de sa dégustation voient ensuite le jour dans la capitale...
Qui dit " Opéra ", qui dit " Italiens ", dit " amour de la fête " et de la vie>. C'est ici que s'ouvre le Café Anglais qui réunit toutes les élégantes et les filles à la mode. 22 salons particuliers, dont le fameux " grand 16 " qui accueille les people de la terre entière. Hommes politiques et hommes d'affaires y font et défont les réputations en moins de deux !>
Il y a aussi l'établissement des Bains Chinois ...
... ou encore le café Tortoni où se réunit l'élite de la culture parisienne du 19e siècle. Les glaces et l'absinthe font sa renommée...>
Retour haut de page