Laon, ange ou démon >

Façade de la Cathédrale

Version mobile
English Néerlandais

Façade de la Cathédrale

Sur le portail de la cathédrale, l'ange et le démon vous souhaitent la bienvenue

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Hé vous! Oui vous qui écoutez votre guide audio. Je suis là... Oui c'est bien moi qui vous parle. Le personnage de pierre, juste au dessus du portail de la cathédrale, le portail qui se trouve sur la droite.... Le petit diable - complètement à droite. C'est MOI que vous devriez écouter. Et si je vous disais tout ce que je sais... vous seriez (Mmm) damnés...
D'ailleurs j'emmène justement rôtir quelques grands de ce bas monde.
Vous me voyez en plein jugement dernier !
Te voilà bien sûr de toi démon ! Ils préfèreront peut-être ma parole.... Ma BONNE parole... Moi je suis au centre. Avec les ailes. L'archange Saint Michel. Une façon comme une autre de me représenter : le Bien incarné. A ma droite, les justes, les âmes pures et éclairées. En tous cas, toi comme moi, ange ou démon, on en connaît un rayon. Nous étions là bien avant que vous ne bâtissiez vos cathédrales. Ne vous fiez pas à lui, il est d'enfer...
Admirez plutôt les brebis à mes côtés. Cet avare à qui j'arrache un sac d'or, un roi, deux prélats, une nonne éplorée... Tout le gratin quoi ! Tous aussi pécheurs et coupables en cette bonne ville de Laon.
Je la chéris cette Montagne Couronnée! J'en ai fait un promontoire sacré, une citadelle prospère, un centre intellectuel renommé. La capitale des rois carolingiens, le berceau de belles histoires d'amour.
Parlons-en, il est beau ton berceau! Tromperies, perfidies, coucheries.. De quoi rallonger largement la liste des péchés capitaux. Luxure, Envie ou Jalousie n'ont qu'à bien se tenir.
Ne t'enflamme pas. Si la ville a connu les aventures de certains rois coureurs de jupons, j'y ai quand même quelques bons et loyaux sujets.
Prouve le !
De suite. Partons dans la ville sur les traces des puissants de ce monde. Ici, chaque pierre porte le souvenir d'une histoire. Nous verrons s'il s'agit de bien ou de mal. De grandeur ou de décadence.
En route donc. Retournons-nous et direction la cour du Dauphin pour commencer. Que je t'y montre les bénéfices de la prière.
Retour haut de page