Lannion >

Le place du Général Leclerc

Version mobile
English Deutsch

Le place du Général Leclerc

La cité de Lannion et son château ont connu bien des tourments...

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à l'angle de la place du Général Leclerc et de la rue des Chapeliers...
Musique traditionnelle bretonne
Regardez la place. ? son extrémité, une tour carrée. Vous la voyez ?
C'est le clocher de l'église Saint-Jean du Baly du 16e siècle, non loin de l'emplacement de l'ancien château du 13e siècle.
La cité de Lannion et son château ont connu bien des tourments :
B. O. La reine Margot de Goran Bregovic plage 3 La nuit de la Saint Barthélémy
Le château est mis à mal au 14e siècle lors des guerres de succession du duché de Bretagne quand les Anglais pénètrent dans la cité.
Puis au 16è siècle, pendant les guerres de religion, les Espagnols incendient la ville.
? cette époque, de nombreuses maisons à pans de bois brûlent, ce qui explique les différents styles d'habitations que vous voyez de part et d'autre de la place.
Musique traditionnelle bretonne
Au 17e siècle, un auditoire oe c'est-à-dire un centre administratif et judiciaire - ainsi qu'une prison s'élèvent à une extrémité de la place et, à l'autre extrémité, les halles. Elle devient alors le coeur de la ville.
Ne les cherchez plus : les halles ont disparu depuis bien longtemps. C'est au 19e siècle que cette place est aménagée afin de favoriser la circulation. C'est dans ce contexte de réorganisation urbaine que l'actuel Hôtel de Ville est construit, en contrebas, les halles renaissent en 1907.
Aujourd'hui, sur cette place, chaque jeudi matin, le marché des produits de la bouche bat son plein et des concerts de musiques sont organisés en soirée pendant l'été !
Admirez l'ensemble de maisons sur votre droite. Vous voyez celle dont la façade est recouverte d'ardoises ?
On l'appelle la maison à oriels, classée monument historique. Son architecture est innovante pour l'époque car ses fenêtres favorisent le passage de la lumière à l'intérieur.
La maison voisine présente un décor Renaissance inspiré de l'Antiquité. Vous avez remarqué les cariatides et les atlantes qui encadrent les fenêtres ?... L'originalité et la richesse de cette façade témoignent de la prospérité passée de Lannion et de ses propriétaires.
Le chapeau de zozo par Maurice Chevalier + ambiance rue vieux klaxons
Tournons-nous maintenant sur la droite vers la rue des Chapeliers.
Au début du 20e siècle, une élégante lannionnaise et son époux se promènent. Écoutons les :
Elle : J'adore l'esprit médiéval du centre ville.
Lui : Regarde les vieilles maisons. Au fil de la rue qui monte, elles semblent s'incliner sur notre passage ! >
Elle : Oh, et cette vitrine ! Tu as vu tous ces chapeaux ?
Lui : C'est normal nous sommes dans la rue des Chapeliers ; les modistes et les marchands de chapeaux s'y sont installés et accueillent les élégantes comme toi !
Elle : Oh, je veux ce bibi ! Non, cette capeline !
Frou frou par Suzy Delair
Musique traditionnelle bretonne
En flânant dans le coeur historique de la ville, vous pourrez aussi tomber sur des sculptures ou encore des noms de rues célébrant les illustres personnages de l'histoire de Lannion : le jeune chevalier Geoffroy de Pontblanc, les écrivains Ernest Renan et Anatole Le Braz, les académiciens Charles Le Goffic et André Bellesort, le scientifique Félix Le Dantec et le ministre des Télécommunications Pierre Marzin...
Les traces du passé et les talents hantent ce quartier où alternent architectures médiévale et 18e. Ils n'attendent que vous !
Merci de continuer votre visite. ? bientôt.
Retour haut de page