Circuit de Landerneau sur la route des enclos paroissiaux >

Pencran

Version mobile
English

Pencran

Les pierres de Logonna et de kersanton sont présentes à Pencran et dans toute la région.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
? gauche, l'ossuaire
Ce bâtiment qui date de 1594 a servi d'école, de logement et même de bureau de tabac !
Aujourd'hui, c'est une propriété privée qui sert de caveau familial.
Avancez vers le porche Sud avec apôtres du 16 e siècle
Il est orné d'une voûte à clé pendante.
Pourquoi, ici tout particulièrement, le style gothique se mêle-t-il au style Renaissance ? Georges Provost , Maître de conférence d'histoire moderne à l'Université de Rennes 2, nous répond :
" L'enclos de Pencran , c'est d'abord une chapelle gothique dédiée à la vierge comme on en construisait à la fin du Moyen Age et au début du 16 e siècle avant que la Renaissance ne remette au goût du jour les colonnes, les frontons et avant aussi bien sûr, les retables baroques. Et pourtant quand on regarde bien, la Renaissance apparaît aussi à Pencran . Il suffit de regarder les dais qui surmontent les apôtres. Ils sont tous gothiques, sauf un. Celui qui surmonte Saint Pierre, à droite au fond, qui lui est Renaissance. "
Pencran possède un mur d'enceinte troué de 7 entrées. Il a aussi deux calvaires.
Celui que vous voyez au fond du cimetière est du 16 e siècle. On y voit Marie-Madeleine éplorée. Le second de 1521 - où on la retrouve - est intégré à la porte triomphale.
Une troisième Marie-Madeleine aux bras tronqués se cache dans l'enclos. Saurez-vous la trouver ?
Si vous visitez l'église, vous admirerez ses statues, ses poutres sculptées ainsi que ses vitraux contemporains.
Son clocher abrite l'une des cloches les plus anciennes du Finistère !
Les pierres de Logonna et de kersanton sont présentes à Pencran et dans toute la région. La kersantite tire son nom du hameau de Kersanton , situé dans la rade de Brest .
Presque noire, cette pierre compose souvent les statues des enclos paroissiaux. Dany Sanquer , tailleur de pierre, nous en parle :
" Le kersanton n'est pas à confondre avec le granit parce que le granit c'est une pierre feuilletée qui absorbe aussi de l'eau et qui a un sens pour être travaillé. Donc en l'occurrence, le kersanton , c'est une pierre qui est très malléable. Qui peut être travaillé dans un sens comme de l'autre et qui se tient très bien par rapport à son grain qui est fin et serré. Et en même temps c'est une pierre dans laquelle on peut faire de fines ciselures. On peut même en faire de la dentelle. Et bon, qui dure au fil du temps qui passe, quoi. "
Vous voyez les pierres de l'ossuaire ? Elles sont presque dorées. Il s'agit là des pierres de Logonna !
La pierre de Logonna provient des carrières de la commune de Logonna-Daoulas au pays de Landerneau. Dany Sanquer explique sa fragilité :
" La pierre de Logonna est une pierre qui a un très bel aspect au niveau couleur, mais pas pour en faire des finesses. C'est pas évident parce que c'est une matière qui se tient pas (...) La pierre de Logonna , c'est une pierre qui est poreuse, et donc qui absorbe de l'eau, et donc quand ça gèle, eh bien le gel fait son ouvrage et le lendemain de l'ouvrage, on trouve la pierre qui est en miettes . "
Ce n'est pas pour rien que le proverbe dit : Il gèle à pierre fendre !
Retour haut de page