Circuit de Landerneau sur la route des enclos paroissiaux >

La Roche Maurice

Version mobile
English

La Roche Maurice

On appelle aussi ce bâtiment la chapelle sainte Anne.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à la Roche-Maurice , face à l'ossuaire.
On appelle aussi ce bâtiment la chapelle sainte Anne. L'ossuaire est de pur style Renaissance bretonne. Au-dessous du fronton triangulaire, on peut lire :
Rappelle-toi mon jugement tel aussi sera le tien : à mon tour aujourd'hui, à ton tour demain !
Vous voyez en bas une galerie de 7 personnages ? Comme à Ploudiry , ils représentent différentes classes de la société.
Et à gauche du bâtiment, l' Ankou les attend en leur annonçant la couleur - o u plutôt la douleur - car il leur dit : " Je vous tue tous ! ".
Tournez-vous vers la porte ouest situé sous le clocher
La statue dans la niche centrale représente Saint Yves, à qui l'église est dédiée. Il raconte son histoire
Je suis né en Bretagne dans une famille noble. Et j'ai poursuivi mes études de droit à Orléans puis à Paris où j'ai toujours mené une vie de privation pour venir en aide aux pauvres. Puis, je suis retourné dans ma chère Bretagne où l'on me nomma prêtre, puis juge ecclésiastique. Après une vie d'ascèse et de partage - je ne mangeais que 2 oeufs par an le jour de Pâques oe je m'éteignis en 1303. Et pour tous, je suis devenu le patron des juges et des avocats.
Saint Yves est entouré de Saint Vincent Ferrier à gauche et de Saint Antoine de Padoue, à droite .
Regardez le clocher
C'est un clocher dit " à jour " parce que ses cloches sont visibles.
Comme à Tréflévénez , vous vous souvenez ?... Lors de l'Angélus, l'effet musical ici est garanti !
Face à vous le calvaire du 16 ème siècle avec marches et échaliers
Contournez l'église par la droite et placez-vous devant le porche Sud
L'église date du début du 16e siècle et le porche est de 1550 environ
Elle est de style gothique et Renaissance !
Le gothique se caractérise par la forme en ogive de l'arcade qui entoure les deux portes et par les feuillages qui composent son décor.
Le style Renaissance s'annonce par les accolades que vous voyez au-dessus des deux portes, et aussi par le bénitier central. Orné de petites têtes en relief, vous les voyez ?
La statue qui surmonte les deux portes représe nterait Saint Maudez . Irlandais d'origine, Saint Maudez a fondé au 5 e siècle un monastère proche de l'île de Bréhat .
Ici, pas de porche avec bancs et apôtres. Est-ce par manque d'argent ou par exiguïté du terrain ? Nul ne le sait.
Mais les apôtres sont bien là, et ils se cachent dans les sculptures de l'arcade. Amusez-vous à les trouver
L'intérieur de l'église est d'une grande richesse. Admirez son jubé polychrome, son vitrail et aussi dans le choeur à droite, Saint Yves entre le riche et le pauvre.
Au coeur d'une vallée verdoyante et boisée, La Roche-Maurice est dominée par le Château de la Roc'h Morvan
Vous le voyez sur votre gauche ?
C'est la demeure des seigneurs de Léon au pied de laquelle coule le fleuve Elorn.
Mais au fait, vous connaissez la légende du Seigneur Elorn?
Pour l'écouter, appuyez sur la touche étoile
Deux chevaliers se promenaient au pied du château de Roch Morvan. Soudain, ils voient Elorn, le seigneur des lieux, se jeter dans le vide et plonger dans la rivière. Les deux chevaliers se portent à son secours. Elorn leur dit alors qu'un terrible dragon terrorise toute la région. C'est pourquoi on choisit chaque semaine dans l'entourage du Seigneur Elorn, quelqu'un qui sera livré au dragon. Or, le sort était tombé sur le fils d'Elorn qui préférait se noyer plutôt que de perdre son enfant. Elorn est païen. Les chevaliers lui promettent - s'il se convertit - qu'ils le délivreront du monstre. Elorn converti, les deux chevaliers se rendent à la caverne du dragon. Ils invoquent Dieu et le dragon devient doux comme un agneau. Les chevaliers rejoignent ensuite l'océan et jettent l'animal dans la mer. Quant à Elorn, il sera le plus chrétien des seigneurs de Léon.
Retour haut de page