La-Salle-les-Alpes >

Le Bez, église et village

Version mobile
English Italien

Le Bez, église et village

Le Bez se tient un peu à l'écart de la station de ski, sur le cône de déjection du torrent du même nom.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
La commune se compose de 3 villages : La Salle, le Bez et Villeneuve ainsi que des hameaux : La Chirouze, Les Pananches, Moulin-Baron, Goudissard, Fréjus et Puy Chirouzan.
Situé en rive droite de la Guisane, du côté le moins ensoleillé de la vallée mais plus près des alpages de Fréjus et de Méa, le Bez se tient un peu à l'écart de la station de ski, sur le cône de déjection du torrent du même nom.
Malgré les nombreux incendies, le village a conservé sa structure du 18e siècle faite d'un habitat groupé autour de l'église et de la place sur laquelle s'élève une belle fontaine. Constituée d'un bassin octogonal en pierre de taille daté de 1516, d'une borne centrale à quatre canons et d'un chaperon galbé et mouluré portant la date de 1705, elle est reliée à un lavoir par une simple gouttière de bois. Les façades principales des maisons sont orientées au sud et s'ornent de cadrans solaires anciens ou contemporains.
L'église saint Sébastien et saint Fabien fut construite au tout début du 18e siècle, sous le vocable de saint Roch, sur l'emplacement d'un ancien oratoire du 15e siècle.
La flèche fut édifiée en 1898 grâce à un don d'une grande famille du village, les Borel, dont un membre Hyacinthe Marcellin, en portrait sur le médaillon, fut élu en 1792 à la Convention pour représenter le Briançonnais et s'opposa à la mort du roi Louis XVI.
Le portail en marbre noir d'inspiration gothique est orné de deux personnages sculptés : un atlante tenant difficilement sur ses épaules le lourd linteau et un orant, homme priant à genoux.
Un petit secret : l'horloge du clocher fait encore fonctionner les quatre cadrans avec un mécanisme plus que centenaire, animé par des poids, que l'on doit remonter chaque semaine.
Retour haut de page