La-Salle-les-Alpes >

Eglise Saint-Marcellin

Version mobile
English Italien

Eglise Saint-Marcellin

L'église de la Salle est dédiée à saint Marcellin, premier évêque d'Embrun.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Mentionnée dans les documents d'archives dès le début du 12e siècle, l'église de la Salle est dédiée à saint Marcellin, premier évêque d'Embrun.
La forme de l'édifice s'inscrit dans un long rectangle constitué d'une nef de quatre travées, d'un collatéral au nord et d'un au sud faisant office de porche d'entrée, de deux chapelles latérales, d'un choeur carré, d'un clocher et d'une sacristie.
Le clocher et les murs nord et ouest seraient les parties les plus anciennes, remontant aux 13e et 14e siècles. Des modifications successives entre le 15e et le 17e siècle lui donnèrent l'aspect que nous lui connaissons aujourd'hui.
Extérieurement, l'édifice est l'un des beaux des Hautes Alpes, reprenant le style roman lombard imposé par la cathédrale d'Embrun. Le campanile à deux étages de baies triples est prolongé par une haute flèche de pierre. Chaque étage est souligné par d'élégantes arcatures lombardes faisant écho à celles apposées sur la façade et sur le porche. Ce dernier, composé de 4 travées gothiques, repose sur 2 colonnes portées par des bénitiers et une par un lion, gardien du sanctuaire. Cherchez au-dessus la plaque sculptée composée de deux anges montrant les armoiries du Dauphiné. Elles symbolisent l'alliance de 1349 entre roi de France et Humbert II, comte Dauphin.
Approchez-vous du portail roman pour admirer les étonnantes sculptures des chapiteaux et les serrures anciennes.
A l'intérieur, le majestueux retable du maître-autel présente une assomption de la Vierge accompagnée d'un Christ en Gloire à gauche et saint Marcellin à droite. Les pièces les plus anciennes et les plus remarquables sont : la ravissante Vierge à l'enfant tenant une poire dans sa main, le calvaire fixé sur la poutre, sainte Cécile de Rome avec sa harpe et une longue partition, un lutrin et un très beau meuble en bois sculpté du 17e siècle.
Retour haut de page