La Loire à vélo >

La Chaussée le Comte

Version mobile
English Deutsch

La Chaussée le Comte

Ici, on met un point d'honneur à chasser avec éthique et rigueur afin de maintenir l'équilibre entre la forêt et le gibier qu'elle abrite.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Nous sommes à la Chaussée le Comte.
Le hameau s'appelle La chaussée le Comte, car c'est sur ces terres que le Comte Thibault 1er de Blois - dit le Tricheur - venait chasser au 10 siècle !
Avant l'époque des chasses de François 1er au château de Chambord, la cynégétique a toujours été une tradition dans la région.
La cynégétique est l'art de la chasse !
On met un point d'honneur à chasser avec éthique et rigueur afin de maintenir l'équilibre entre la forêt et le gibier qu'elle abrite.
Une autre pratique connaît un vif succès depuis quelques années: La chasse à l'arc. Elle demande une approche silencieuse et une parfaite maîtrise du tir.
Les gibiers les plus prisés pour leur viande sont le cerf et le sanglier.
La viande de cerf est qualifiée de " Viande des gourmets ". Elle est riche en protéines et pauvre en calories. Quant à celle du sanglier, elle est délicieusement fine et goûteuse. Nous avons demandé à Bernard Robin, chef du Relais de Bracieux de nous donner quelques conseils de préparation :
" Alors, le sanglier. On prend un gros sanglier et on le découpe en 3 parties, par le fait. Soit on choisit les cuissots et on les cuit rosés au four comme on peut faire un gigot d'agneau avec un petit déglaçage de vin blanc - une petite sauce comme ça - un petit peu aillée. Soit on fait le dos de sanglier qui sont donc les filets, juste cuit comme un tournedos rosé juste comme ça déglacé au Porto et une sauce un peu beurrée. Et puis les bas morceaux qui sont cuits en petits carrés qui sont cuits comme un civet de sanglier quatre heures au four avec un vin rouge qu'est le Cabernet. "
Retour haut de page