La Grave >

Au fil des hameaux

Version mobile
English Italien

Au fil des hameaux

Les hameaux de La Grave sont installés vers 1800 m d'altitude

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Envoyer par e-mail
Les hameaux de La Grave sont installés vers 1800 m d'altitude sur des replats bien exposés et propices à la culture. Autour des édifices publics, église, four et fontaines, ils regroupent leurs maisons traditionnelles construites en pierre, constituées d'une vaste grange, de l'étable et des pièces d'habitation.
On peut noter, proches mais séparées de l'habitation, de petites constructions en pierre elles-aussi. C'est la " chambre ", spécificité du Haut-Oisans. Elles permettaient de garder à l'abri provisions, objets précieux et documents importants, et témoignent de l'angoisse de l'incendie.
Dans ce domaine, le Chazelet marque sa différence. On y trouve une douzaine de " greniers " qui ont la même fonction que les chambres mais dont la particularité est qu'ils sont en bois, alors que tout le reste du bâti du village est en pierre. C'est tout à fait étonnant dans une région déboisée depuis si longtemps. Peut-être la survivance d'une forme d'architecture très ancienne ?
Les églises signalent et caractérisent les villages. Celle du Chazelet a été reconstruite en 1865 après un incendie qui ravagea le hameau. Son décor intérieur a été finement restauré en 2001.
L'église Notre-Dame-de-la-Nativité appelée également église Saint-Mathieu marque le village des Terrasses de sa haute flèche ornée de baies géminées. Réalisée en 1845 grâce aux dons des habitants, cette vaste construction évoque la période d'essor démographique et économique qu'a connue le pays dans la première moitié du 19e siècle.
A Ventelon, la petite chapelle, placée sur un promontoire et visible de loin, est dédiée à saint Jacques et à saint Christophe, tous deux protecteurs des voyageurs. Toute proche, la fontaine, classée, mérite qu'on s'y arrête pour son bassin sculpté constitué d'anciens fonts baptismaux.
Le village des Hières possède une église Saint-Pierre-et-Saint-Paul au joli clocher de style roman lombard ainsi qu'une chapelle, édifiée au 18e siècle sur l'emplacement d'un oratoire, placé en bordure de la route d'autrefois.
Retour haut de page