Vous voulez savoir si la petite madeleine de Proust a réellement existé ? Rendez-vous à Illiers Combray, sous la fenêtre de Tante Léonie.   


J'ai mangé des madeleines devant la maison de Marcel Proust à Illiers Combray. Ça m'a aidé à écrire les guides audios...

David Aussillou

Grands Ecrivains d'Eure et Loir

Version mobile
English
  • Emile Zola à Romilly sur Aigre

    1. Emile Zola à...

  • Marcel Proust à Illiers Combray

    2. Marcel Proust...

  • Charles Péguy et Joris-Karl Huysmans à la Cathédrale de Chartres

    3. Charles Pégu...

  • Saint Simon et Dangeau à la Ferté Vidâme

    4. Saint Simon e...

  • Rémy Belleau à Nogent le Rotrou

    5. Rémy Belleau...

  • Jean de Rotrou à Dreux

    6. Jean de Rotro...

x

Rendez-vous en terres inspirées

Visiter le département un livre à la main ? Pourquoi pas si c'est pour revenir à la source de l'inspiration de grands écrivains.

Bien sûr, ce sont les 7 tomes de " La recherche du temps perdu " qu'il faudra transporter jusqu'à Illiers - Combray. Le village est tellement associé à cette oeuvre, qu'il a été rebaptisé en s'accolant le nom du bourg imaginé par Marcel

Insolite

Un point c'est tout. UNE phrase de Marcel Proust à propos de la Maison de Tante Léonie : " Les soirs où assis devant la maison sous le grand marronnier, autour de la table de fer, nous entendions au bout du jardin, non pas le grelot profus et criard qui arrosait, qui étourdissait au passage de son bruit ferrugineux, intarissable et glacé toute personne de la maison qui le déclenchait en entrant " sans sonner ", mais le double tintement timide, ovale et adoré de la clochette pour les étrangers, tout le monde aussitôt se demandait : " une visite, qui cela peut-il être ? " mais on savait bien que cela ne pouvait être que M. Swann. "
Proust
. En Beauce à l'inverse, Emile Zola n'a pas laissé que de bons souvenirs. Ne brandissez pas trop haut votre exemplaire de " la terre " si comme l'écrivain vous sillonnez les routes de campagne. Son roman brosse un portait sans concession de la paysannerie du 19ème siècle. Un petit scandale à l'époque !    Rajoutez une valise entière à vos bagages littéraires pour les écrits de 2 mémorialistes célèbres de la cour de France : Dangeau et St Simon. Leur autre point commun ? L'Eure et Loir : l'un y est né, l'autre y a fini ses jours. Vous retrouverez le calme auquel ils aspiraient du côté de la Ferté Vidâme.    D'autres comme Charles Péguy ou Huysmans sont restés subjugués par la cathédrale de Chartes. Envahis par la spiritualité des lieux au point d'en faire un personnage à part entière de leur oeuvre.    Alors n'oubliez pas non plus votre petit carnet, qui sait si vous n'aurez pas envie d'écrire vous aussi sur ces terres inspirées ?

[ Accès à la carte Accès à la carte ]

Rencontre avec...

Le maire de la Ferté Vidame " Ici, Saint Simon se sent protégé ". Pendant 30 ans, ce virtuose littéraire, filleul de Louis 14 écrit chaque jour sur la cour du roi. Et sa plume est souvent... cruelle.
Version mobile
English
Retour haut de page

Photo de gauche : Le clocher de la cathédrale de Chartres
Par Félix Potuit (Travail personnel) [Public domain], via Wikimedia Commons